Les marchés corrigent, déçus par Mario Draghi

La Bourse de Paris recule de 0,40% à 4711,51 points dans un volume de 1,7 milliard d’euros.

Les marchés corrigent, déçus par Mario Draghi

Après avoir clôturé en baisse de 3,58% suite à l’intervention de Mario Draghi, l’indice parisien frôle les 4700 points à la mi-séance. Wall Street a aussi clôturé en baisse alors que le marché suivra avec attention la décision de l’Opep et le rapport mensuel de l’emploi américain ce vendredi.

Ailleurs en Europe, le Dax cède 0,36%, le Footsie Londonien abandonne 0,38%, et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 0,48%.

Du point de vue macroéconomique, le marché en attendait peut-être trop de la part de Mario Draghi ce jeudi. Le Président de la Banque centrale européenne a annoncé un prolongement du programme de rachat d’actif jusqu’à mars 2017, mais le montant alloué à celui-ci ne sera pas augmenté contrairement aux anticipations du consensus. De ce fait, le Cac 40 a clôturé en forte baisse et l’euro a rebondit fortement face au dollar.

Les intervenants auront maintenant les yeux rivés sur le rapport mensuel de l’emploi américain aujourd’hui, le dernier avant la réunion les 15 et 16 décembre du conseil politique monétaire de la Fed. Ce sera un élément clé à la prise de décision d’une remontée des taux directeurs.

Par ailleurs, le discours de Janet Yellen ce jeudi, qui évoquait une amélioration du marché du travail et une remontée de l’inflation, conforte le scénario d’un tour de vis en décembre. Le S&P 500 clôturait en baisse de 1,44%.

Enfin, dernier évènement majeur en cette fin de semaine, la 168ème réunion ordinaire de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole à Vienne. Les protagonistes, tel que l’Arabie Saoudite, devraient entamer les négociations visant à trouver une solution à la surabondance de l’offre de pétrole. A noter que les cours du brut ont reculé de 45% cette année.

Du côté des statistiques, les commandes à l’industrie en Allemagne sont ressorties en hausse de 1,8% en octobre, alors que le consensus tablait sur une hausse de 1,3%.

Outre-Atlantique, nous suivrons dans le cadre du rapport de l’emploi : la croissance du salaire horaire de novembre, le taux de chômage et les créations d’emploi hors secteur agricole pour le même mois. La balance commerciale d’octobre sera elle aussi au programme, attendue déficitaire de 40,6 milliards de dollars.

Du côté des valeurs, Axa progresse de 3,84% à 25,40 euros après avoir révisé à la hausse sa politique de dividende grâce à une situation de solvabilité financière qui lui permettra de respecter les exigences de la nouvelle réglementation qui sera en vigueur dès le mois de janvier.

EDF (-1,19% à 13,33€) est pénalisé par un abaissement de recommandation de la part d’Exane BNP Paribas à « sous-performance ».

Numericable-SFR progresse de 0,22% à 38,69 euros après l’annonce, par sa maison-mère Altice, de son intention de racheter l’ensemble du capital de NextRadioTV.

Enfin, Technip (+2,60% à 48,43€) bénéficie de l’annonce d’un contrat visant à fournir des furs pour l’usine d’éthylène du groupe tchèque Unipetrol en République tchèque.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se déprécie de 0,61% à 1,0861$. L’euro perd du terrain face au dollar, après le net rebond enregistré suite au discours de Mario Draghi la veille.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.