Les indices Actions européens toujours à la peine

La Bourse de Paris recule de 0,68% à 4877,70 points dans un volume de 700 millions d’euros.

Les indices Actions européens toujours à la peine

Les marchés baissent surtout à cause du warning des Etats-Unis émis hier à propos des risques liés au fait d’emprunter des vols vers l’Europe ce qui pénalise les secteurs de l’aéronautique et du tourisme.

Ailleurs en Europe, le Dax cède 1,17%, le Footsie Londonien abandonne 1,05% et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 1,34%.

Du point de vue macroéconomique, Wall Street a clôturé hier à l’équilibre (-0,12%) après avoir enregistré sa meilleure performance hebdomadaire de l’année la semaine dernière (+3,25%). La poursuite de la chute des matières premières et la publication d’indicateurs économiques mitigés n’ont pas permis au S&P500 de continuer son avancée.

Par ailleurs, l’annonce de la fusion entre Pfizer et Allergan a sans nul doute était accueillie de manière hétérogène par les intervenants qui estiment que cette opération permettra à Pfizer de bénéficier d’avantages fiscaux, grâce à la localisation du siège social d’Allergan situé en Irlande.

Toujours sur le devant de la scène géopolitique, la Belgique a annoncé le maintien de l’état d’alerte maximale pour une semaine suite aux tensions dans la commune de Molenbeek.

François Hollande consultera Barack Obama à la Maison Blanche ce mardi pour déterminer les mesures à adopter pour combattre Daesh.

Du côté des statistiques, la croissance du PIB allemand a été confirmée à 0,3% au troisième trimestre. L’indice Ifo du climat des affaires, toujours en Allemagne, est ressorti supérieur aux attentes à 109 contre 108,3 attendu.

Outre-Atlantique, nous suivrons dans un premier temps la deuxième estimation du PIB du troisième trimestre et la balance commerciale d’octobre à 14h30. Par la suite, ce sera au tour de l’indice de confiance du consommateur établi par le Conference Board pour le mois de novembre à 16h (attendu en hausse à 99,3).

Du côté des valeurs, Zodiac Aerospace (-7,87% à 22,49€) est fortement pénalisé par l’annonce d’une chute de son bénéfice net pour son exercice décalé 2014/2015.

Dans le secteur de l’aéronautique toujours, Airbus group recule de 1,49% à 65,54 euros en raison des consignes du département d’Etat américain qui incite ses ressortissants à ne pas voyager.

Altice abandonne 8,93% à 13 euros après l’annonce par Next, holding personnelle de Patrick Drahi, de la cession de 7,5% du capital.

Enfin, Unibail-Rodamco (-2,91% à 242,15€) est pénalisé par un abaissement de recommandation de « neutre » à « vendre » par Goldman Sachs.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,21% à 1,0656$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.