Les marchés se replient avant le compte rendu de la Fed

La Bourse de Paris recule de 0,97% à 4889,52 points dans un volume de 1 milliard d’euros.

Les marchés se replient avant le compte rendu de la Fed

L’indice parisien efface une partie de sa nette progression de la veille. Le marché est prudent avant le compte rendu de la Fed ce soir qui apportera de nouveaux éléments de réponse à la possible remontée des taux courts américains.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de 0,68%, le Footsie Londonien abandonne 0,39% et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 0,88%.

Du point de vue macroéconomique, le marché semble être immunisé contre l’annonce d’une nouvelle opération relative au Raid de Saint-Denis, les intervenants se concentrant sur les réelles répercussions des attentats de vendredi sur l’économie.

Par ailleurs, les conclusions du conseil politique monétaire de la Réserve fédérale américaine seront communiquées ce soir dès 20h. Alors que la majorité des intervenants table pour un resserrement monétaire pour décembre, le marché attendra de nouvelles précisions sur ce scénario et sur le calendrier indiquant la date des prochaines remontées.

A noter que l’American Petroleum Institute a annoncé une baisse de 482 000 barils des stocks de pétrole aux Etats-Unis. Ipso facto, les cours du Brent évoluait en territoire positif à la mi-séance, s’appréciant de près de 2% à 44,49€.

Du côté des statistiques, aux Etats-Unis toujours, nous suivrons les mises en chantier et des permis de construire pour le mois d’octobre, à 14h30. Par la suite, ce sera au tour des stocks de pétrole hebdomadaires, attendus en baisse.

Du côté des valeurs, les investisseurs ont mal reçu l’acquisition du groupe Airgas par Air liquide, opération qui devrait être financée par une augmentation de capital. Le titre plonge de 6,67% à 115,40 euros.

Engie (-0,64% à 16,35€) a nié avoir mandaté des banques pour étudier une reprise de contrôle sur son ancienne filiale Suez Environnement, comme l’avaient énoncé plusieurs médias.

LafargeHolcim recule de 2,78% à 50,32€, pénalisé par l’abaissement de son objectif de cours à 52,01€ par Bernstein.

Enfin, ArcelorMittal (+2,78% à 4,732€) poursuit sa reprise après avoir perdue près de la moitié de sa valorisation boursière cette année.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,29% à 1,0674$. L’euro reprend du terrain face au dollar mais reste à ses plus bas niveaux depuis sept mois avant les conclusions de la Fed ce soir.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.