Les indices actions européens se replient en attendant la BCE

La Bourse de Paris recule de 0,90% à 4661,58 points dans un volume de 973 millions d’euros.

Les indices actions européens se replient en attendant la BCE

L’indice parisien se replie après trois séances en territoire positif. Les investisseurs attendent la réunion de la BCE et le retour des publications de résultats ce jeudi, qui donneront le ton des prochaines séances.

Ailleurs en Europe, le Dax perd 0,60%, le Footsie Londonien abandonne 0,41% et l’Eurostoxx 50 se déprécie de 0,75%.

Du point de vue macroéconomique, la réunion de la BCE ce jeudi aura pour but de clarifier la politique monétaire future pour les investisseurs. Bien qu’aucune nouvelle majeure ne soit au programme, elle reste très attendue par les investisseurs.

Le consensus table sur un prolongement d’une politique monétaire accommodante, en espérant une confirmation du soutien du marché par le biais d’injection de liquidités.

En Asie, une croissance avoisinant les 7% (publiée à 6,9%) permet à l’indice phare de la Bourse de Shanghaï de clôturer en hausse de 1,14%.

Les craintes liées au ralentissement économique chinois se dissipent pour l’instant, malgré un manque de confiance envers le gouvernement chinois qui a manqué de transparence par le passé, et dont les chiffres sont souvent contestés par les spécialistes.

D’autre part, plusieurs membres du conseil politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, dont notamment la Présidente Janet Yellen, s’exprimeront cet après-midi. Ce sera l’occasion d’obtenir des informations supplémentaires sur la date de la prochaine remontée des taux courts.

Du côté des statistiques, nous suivrons deux indicateurs américains. Les mises en chantier de logements et les permis de construire pour le mois de septembre. Ils sont attendus respectivement à 1,14 millions et 1,16 millions.

Du côté des valeurs, Crédit Agricole (-1,03% à 11,05€) a accepté de payer près de 800 millions de dollars aux autorités américaines pour mettre fin aux enquêtes à son encontre qui portait sur de possibles opérations financières avec le Soudan et l’Iran (pays sous embargo).

Le secteur des matières premières et de l’énergie était pénalisé par la chute des cours du Brent et des métaux, à l’image d’Arcelor Mittal (-3,33% à 5,28€), Technip (-0,99% à 44,73€) et Total (-1,43% à 44,32€).

Vivendi a demandé à l’autorité des marchés financiers d’ouvrir une enquête liée à la diffusion d’informations qui fait état d’une baisse de 10% du nombre d’abonnés de Canal+ en septembre. Le titre progresse de 1,14% à 21,72 euros.

Enfin, Orange gagne 0,18% à 14,30 euros. Selon plusieurs médias, le groupe va lancer Orange Cash, un système de paiements depuis smartphone avec pour objectif 400 millions de chiffre d’affaires dans les services financiers à l’horizon 2020.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,31% à 1,1366$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.