Les marchés européens sont en recul, tournés vers la Chine et la Fed

La Bourse de Paris recule de -0,97% à 4629,97 points dans un volume de 588 millions d’euros.

Les marchés européens sont en recul, tournés vers la Chine et la Fed

Après un mois marqué par une forte volatilité, les intervenants sont hésitants comme en témoigne les faibles volumes échangés. La réunion des banquiers centraux à Jackson Hole qui s’est tenue ce week-end a alimenté les spéculations autour de la date de la remontée des taux de la Fed.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de -1,10% et l’Eurostoxx 50 cède -0,88%. La Bourse de Londres est quant à elle fermée aujourd’hui pour Summer Bank Holiday.

Du point de vue macroéconomique, la Réserve fédérale américaine pourrait relever ses taux directeurs dès septembre. En effet, Stanley Fischer, vice-président de la Fed, n’a pas exclu le fait qu’un resserrement de la politique monétaire dès le mois prochain se produise.

L’incertitude est cependant toujours de mise pour les membres du conseil de la politique monétaire, précisant que seuls les indicateurs économiques guideront leurs décisions, tout en surveillant l’évolution de l’économie chinoise.

Entre autres, Dennis Lockhart, président de la Fed d’Atlanta, opte pour un « 50-50 ».

Le marché surveillera ainsi de très près les statistiques américaines de la semaine. A noter que la réunion de la Fed se tiendra mi-septembre, et que les taux sont restés quasi nuls depuis 2008.

Par ailleurs, selon plusieurs médias, le gouvernement chinois pourrait arrêter ces interventions visant à soutenir le marché. Après plusieurs mesures sans succès, la chute libre des places Boursières de Shenzen et Shanghaï ont affecté les marchés mondiaux ce mois d’août. Ainsi, les inquiétudes sur la fragilité de la deuxième économie mondiale risquent de perdurer.

Du côté des statistiques, la première estimation de l’inflation du mois d’août en zone euro a été publiée ce matin à 11h. Elle est conforme aux attentes à 0,2%.

Outre-Atlantique, l’indice PMI de Chicago sera publié à 15h45. Les spécialistes tablent pour une stabilisation à 54,7.

Du côté des valeurs, Eurofins Scientifics a relevé ses objectifs de ventes et de rentabilité opérationnelle pour l'année 2015, après avoir enregistré une hausse de 34% de son bénéfice net au premier semestre. Néanmoins, le titre se déprécie de -0,79% à 289,95 euros.

Les valeurs pétrolières et parapétrolières sont en recul dans le sillage des cours du brut. Total perd -1,72% à 40,47 euros, Technip recule de -1,46% à 48,33 euros et Vallourec cède -1,82% à 11,57 euros.

Finalement, Iliad a confirmé ses objectifs pour 2015 après une progression de 7% de son chiffre d’affaires au premier semestre. Toutefois, le titre chute de -3,94% à 202,20 euros.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar s’apprécie de 0,30% à 1,1216$. L’euro remonte sur fond d’incertitude concernant la décision de la Fed.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.