La dévaluation du yuan et l’indice ZEW font reculer l’Europe

La Bourse de Paris abandonne 1,26% à 5131,15 points dans un volume de 858 millions d’euros.

La dévaluation du yuan et l’indice ZEW font reculer l’Europe

L’indice parisien est piqué dans son élan à cause notamment d’une dévaluation record du yuan face au dollar. L’indice ZEW allemand est au plus bas, tandis que la finalisation du troisième plan d’aide à la Grèce pourrait avoir lieu d’ici la fin de la journée.

Ailleurs en Europe, le Dax recule de 1,28%, le Footsie londonien baisse de 0,67% et l’Euro Stoxx 50 cède 0,96%.

Du point de vue macroéconomique, l’annonce de la fin des négociations entre la Grèce et ses créanciers a été faite ce matin, juste avant l’ouverture des places boursières européennes, par un membre du gouvernement hellénique.

Un peu plus tard, Euclide Tsakalotos, le ministre des Finances grecques, a précisé qu’il restait encore quelques détails à régler avant qu’une intervention officielle ne soit faite.

Ainsi, la Grèce devrait être en mesure de répondre à ses obligations financières la semaine prochaine, grâce aux liquidités qu’elle obtiendra du plan d’aide.

Côté asiatique, la banque centrale chinoise a annoncé à la surprise générale avoir dévalué de 1,9% le yuan face au dollar. Elle a indiqué que cette manœuvre avait pour but de laisser le marché déterminer la valeur de la monnaie locale.

Les analystes restent sceptiques quant à la véracité de la raison officielle. Selon eux, un soutien de l’exportation qui était en net recul serait l’hypothèse la plus plausible.

Du côté des statistiques, l’indice ZEW du sentiment économique des investisseurs allemands pour le mois d’août a été publié ce matin à 11h. Il est de 25 points contre 31,7 attendu, un plus bas en 2015.

Outre-Atlantique, la première estimation de la productivité non agricole du deuxième trimestre sera publiée à 14h30. Un peu plus tard, ce sera au tour des stocks de grossistes.

Du côté des valeurs, plusieurs entreprises internationales, ayant des parts de marchés significatives en Chine, ont été impacté de manière négative par la dévaluation du yuan.

En effet, les valeurs du luxe tel que LVMH et Kering perdent respectivement 3,64% à 167,95€ et 2,97% à 174,50€.

Le secteur automobile a lui aussi reculé à l’image de Valeo qui chute de 4,14% à 121,70€ et Peugeot qui abandonne 3,89% à 17,66€.

Finalement les valeurs liées au secteur pétrolier sont en hausse grâce au maintien du baril de Brent autour des 50$. Total gagne 0,49% à 46,115€, Technip prend 1,19% à 50,53€ et Vallourec progresse de 0,67% à 13,47€.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (+0,04%) à 1,1024$. Les investisseurs sont partagés entre un indice ZEW plus faible que prévu et une fin prochaine de l’accord avec la Grèce.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.