Le CAC 40 plombé par la Grèce

La Bourse de Paris chute lourdement à la mi-séance. Les discussions entre Athènes et ses créanciers se sont soldées par un échec. La Grèce est proche de la faillite.

Le CAC 40 plombé par la Grèce

A la mi-séance, le CAC perd 3,20% à 4897,24 points. Le Dax chute de 3,23%, le Footsie londonien 1,63% et l’Euro Stoxx 50 perd 3,57%.

Sur le marché obligataire, les rendements des obligations souveraines italienne et Espagnole se tendent tandis que ceux des obligations Française et Allemande se détendent.

Du point de vue macroéconomique, la Grèce est proche de la faillite. Les discussions entre Athènes et ses créanciers se sont soldées par un échec lors de l’Eurogroupe, organisé samedi dernier.

Tout a commencé vendredi où Alexis Tsipras a appelé ses compatriotes à participer à un référendum le 5 juillet prochain. Il portera sur la poursuite ou non du processus de « réformes contres argents frais ».

De ce fait l’Eurogroupe, qui s’est tenu samedi a été un échec. Les créanciers d’Athènes ont refusé de prolonger l’aide à la Grèce en raison de l’annonce du référendum mais également de propositions non adaptées à leurs souhaits.

L’échec des négociations rend inévitable le défaut de paiement de la Grèce demain (30 Juin), date à laquelle elle doit rembourser 1,6 milliard d’euros au FMI.

Consciente de la situation critique, Athènes a annoncé la fermeture des banques du pays jusqu’à l’issue du référendum. Les distributeurs automatiques rouvriront demain.

Par ailleurs la bourse d’Athènes restera fermée cette semaine. Source d’espoir, la BCE a décidé de maintenir son plafond des liquidités d’urgence aux banques grecques (ELA).

La situation est donc critique, le Grexit n’étant plus un mot tabou mais une réelle possibilité.

Politiquement, le référendum Grec devrait se solder par un « oui » ce qui remettrait en cause la légitimité du gouvernement d’Alexis Tsipras. Dans ce cas, une reprise des négociations entre Athènes et ses créanciers ne serait pas évidente.

François Hollande a convoqué un conseil restreint à l’Elysée ce matin pour discuter de la Grèce alors que la chancelière allemande Merkel a invité les dirigeants politiques allemands à une réunion à Berlin.

Du côté des statistiques, rien n’est attendu.

Du côté des valeurs, les bancaires souffrent énormément. BNP Paribas perd 4,89 %, Société Générale 4,11 % et Crédit Agricole 4,53 %.

Areva perd 1,33% à 7,73€. Le groupe a engagé le processus d’une cession de sa filiale Canberra.

Arkema perd 2,48% à 65,26 €. Le groupe a confirmé ses objectifs et a annoncé un investissement de 60 millions d’euros sur son site d’Honfleur dans le Calvados.

D’autre part, toutes les valeurs du CAC 40 s’inscrivent dans le rouge.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,62% à 1,1095$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.