Le CAC 40 continue à gagner du terrain

La Bourse de Paris poursuit son rebond dans le sillage de Wall Street en cette journée des « quatre sorcières ». Au lendemain d’un Eurogroupe, les discussions entre la Grèce et ses créanciers restent toujours aussi tendues.

Le CAC 40 continue à gagner du terrain

A la mi-séance, le CAC gagne 1,19% à 4860,64 points. Le Dax prend 1,13%, le Footsie londonien 0,60% et l’Euro Stoxx 50 grappille 1,21%.

Du point de vue macroéconomique, les discussions entre la Grèce et ses créanciers demeurent toujours aussi délicates. La réunion de l’Eurogroupe a eu lieu sur fond de tensions entre des Grecs qui fustigent l’acte « assassin » du FMI et des créanciers qui insistent sur le fait que la Grèce a son avenir entre ses mains.

Aujourd’hui, le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne tiendra une conférence téléphonique pour discuter de l’augmentation des liquidités d’urgence aux banques grecques.

Lundi prochain, à savoir le 22 juin, les leaders de la zone euro tiendront une réunion d’urgence. C’est une forme de réunion de la dernière chance avec pour but d’éviter un défaut de la Grèce.

Rappelons que le pays doit rembourser 1,6 milliard d’euros au FMI le 30 juin prochain, jour de la fin de son plan d’aide.

D’autre part, Wall Street a fortement progressé du fait notamment de bonnes statistiques outre-Atlantique.

Rappelons que Janet Yellen a déclaré que l’économie américaine n’était pas assez forte pour augmenter ses taux en juin. Cependant, ses collègues ne sont pas tous du même avis.

En terme de prévisions, il est envisageable que la Fed remonte ses taux en septembre prochain (avis du consensus) puis pourquoi pas en décembre. Il pourrait donc y avoir deux hausses de taux.

Du côté des statistiques, rien n’est attendu pour aujourd’hui.

Du côté des valeurs, Société Générale gagne 1,78% à 42,805€. La banque a annoncé monter à 100% du capital de Boursorama avec le rachat de 20,5% de parts détenues par le groupe espagnol CaixaBank pour une valeur de 218 millions d’euros.

Airbus Group gagne 1,03% à 58,72€. Le groupe a devancé Boeing en termes de commandes dans le cadre du salon du Bourget. Il affiche 421 commandes pour un montant de 57 milliards de dollars.

L'action Orange prend 1,72% à 13,92€. L’autorité de régulation des communications et des postes (Arcep) a présenté les modalités de mise aux enchères de la fréquence des 700 MHz qui sera vendue en six lots dont à Free qui pourrait en acquérir jusqu’à trois.

Renault s’octroie 2,12% à 92,58€. Le groupe a dévoilé à Buenos Aires son premier pick-up qui se nomme le Duster Oroch. Ce véhicule est destiné à l’Amérique latine où Renault nourrit de grandes ambitions.

Eiffage monte de 2,43% à 50,61€. Le titre profite d’un relèvement de recommandation de HSBC de « neutre » à « achat » qui a maintenu son objectif à 55€.

Numéricable-SFR s’adjuge 2,65% à 47,475€ et profite d’une recommandation de Kepler Cheuvreux qui conseil de préférer le groupe à sa maison mère Altice.

Enfin, Bouygues prend 0,33% à 33€ annonçant vouloir renforcer son offre à destination du marché des entreprises en développant une nouvelle offre fixe basée sur la 4G.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en baisse de 0,44% à 1,1313$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.