Le CAC 40 proche des 4900 points

La Bourse de Paris poursuit son repli de la semaine dernière. Au cœur de l’actualité, la Fed et le dossier grec.

Le CAC 40 proche des 4900 points

A la mi-séance, le CAC 40 perd 0,48% à 4897,18 points. Le DAX perd 0,42%, le Footsie londonien 0,03% et l’Euro Stoxx 50 chute de 0,42%.

Du point de vue macroéconomique, le dossier grec est toujours présent dans l’actualité. La Grèce a reporté le remboursement qu’elle devait effectuer au FMI vendredi. Ce report est acté pour le 30 juin prochain, date à laquelle le pays remboursera l’intégralité de ce qu’elle doit au FMI.

Cette date coïncide également avec la fin du plan d’aide financier à la Grèce. D’autre part, les discussions ont changé de ton. Alexis Tsipras a qualifié « d’absurdes » et « irréalistes » les propositions de ses créanciers. Jean-Paul Juncker, le président de la Commission européenne, a remis la pression sur le dirigeant grec en rappelant l’urgence de trouver un accord.

En résumé, le feuilleton grec n’est pas prêt de se terminer et donc de générer de la volatilité sur les marchés.

Du côté des Etats-Unis, la forte accélération des emplois crées le mois dernier conforte les investisseurs dans le fait que la Fed remontera ses taux cette année.

La plupart des analyses tablent sur septembre 2015.

Du côté des statistiques, l’excédent commercial Allemand a augmenté de 22,3 milliards d’euros pour Avril et la production industrielle de 0,9%. D’autre part la réunion du G7 a lieu en Allemagne et traite en majorité du dossier grec. Enfin on attend pour 12h00 les indicateurs avancés de l’OCDE pour juin.

Du côté des valeurs, Air France-KLM perd 1,51% à 7,17€. Le trafic passager du groupe a augmenté de 3,2% en mai. La valeur ne profite pas de cette bonne nouvelle du fait de JPMorgan qui a confirmé son opinion à « sous-pondérer » sur le titre.

Groupe Eurotunnel chute de 1,82% à 12,96€. Le groupe a annoncé avoir retenu l’offre de DFDS Seaways pour reprendre Myferrylink, qu’il est contraint de céder suite à une décision de justice.

L'action Saint-Gobain gagne 0,04% à 42,60€. Le groupe a annoncé être rentré en négociations exclusives avec le fonds Apollo pour la cession de Verallia pour un montant de 2,95 milliards d’euros.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,12% à 1,1128$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.