Le CAC 40 en léger repli avant le discours de Janet Yellen

La bourse de Paris évolue en légère baisse à la mi-séance. La présidente de la Fed, Janet Yellen, tiendra un discours à 19H00 à la Chambre de commerce de Providence.

Le CAC 40 en léger repli avant le discours de Janet Yellen

A la mi-séance, le CAC perd 0,40 % à 5126,04 points. Le DAX 30 perd 0,24 %, le Footsie londonien gagne 0,42 % et l’Eurostoxx 50 chute de 0,31 %.

Du point de vue macroéconomique, la présidente de la Fed, Janet Yellen, tiendra un discours à partir de 19h00 à la Chambre de commerce de Providence. Comme d’habitude, les mots employés par la dirigeante seront scrutés à la loupe, les opérateurs cherchant à déceler toutes informations qui leur permettraient d’anticiper le timing de relèvement des taux de la Fed.

Toutefois, une remontée des taux semble difficilement improbable en juin compte tenu des résultats américains.

D’autre part, la Banque du Japon a, comme ancipité, maintenue sa politique monétaire accommodante de rachat d’actifs à hauteur de 80 000 milliards de yens par an.

Après des PMI décevants, l’Allemagne a vu sa croissance, selon une estimation, croître de 0,3% au premier trimestre 2015.

D’autre part, l’indice ifo du climat des affaires allemand est ressorti à 108,5 contre 108,3 attendu.

Par ailleurs, les négociations autours du dossier grec demeurent en toile de fonds de l’actualité. Alexis Tsipras se dit « optimiste » pour trouver un accord et ainsi obtenir une nouvelle tranche d’aide supplémentaire qui permettrait à la Grèce de respecter ses échéances de remboursement au FMI.

Du côté des statistiques, on attend pour 14h30 les chiffres de l’inflation outre atlantique pour le mois d’Avril. Elle est attendue sensiblement bas voire négative entre 0,1% et -0,2% selon les analystes.

Du côté des valeurs, Orange perd 2,09 % à 14,52 €. Le PDG du groupe, Stéphane Richard, a été mis en examen dans le cadre d’une procédure engagée par l’Etat pour « complicité de détournement de fonds publics ».

Air France-KLM gagne 0,93 % à 7,95 €. Le PDG du groupe, Alexandre de Juniac, a prévenu ses actionnaires qu’une période de « dure tourmente » s’engageait pour le groupe qui a demandé de l’aide de la part des pouvoirs publics.

Engie (ancien GDF Suez) gagne 0,05 % à 18,67 €. Le groupe est prêt à coopérer avec Areva sans effectuer un rachat d’actifs du groupe nucléaire selon Gérard Mestrallet, PDG d’Engie, dans un entretien accordé au Financial Times.

Enfin CGG perd 0,38 % à 6,62 €. Moody’s a annoncé avoir abaissé la note « Corporate family rating » de « B3a » à « B1 ». L’agence a une perspective négative sur la valeur.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,72 % à 1,1191$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.