Le CAC 40 chute à cause des PMI

Le CAC évolue dans le rouge à la mi-séance. En cause, des PMI qui déçoivent.

Le CAC 40 chute à cause des PMI

A la mi-séance, le CAC perd 0,55 % à 5182,42 points. Le DAX perd 0,86%, le Footsie londonien  0,14 % et l’Euro Stoxx 50 chute de 0,80%. Du point de vue macroéconomique, les indices PMI sont ressortis en dessous des attentes. Pire, la croissance de l’activité du secteur privé en zone euro a ralenti, l’indice Flash PMI est ressorti à 53,5 points contre 54,4 anticipé.

De même pour la France est l’Allemagne, l’indice composite est sorti respectivement à 54,2 et 50,2. Même constat pour les indices manufacturiers à 48,4 pour la France et 51,9 pour l’Allemagne.

En chine l’indice manufacturier a également reculé à 49,2 points, un plus bas de 1 an. D’autre part, le dossier Grec retient toujours l’attention publique. Merkel et Tsipras ont prévu de se rencontrer aujourd’hui. L’Eurogroupe a lieu demain et évoquera les réformes Grecques indispensables pour obtenir une aide financière.

Du côté des statistiques, on attend aux Etats-Unis le  PMI Manufacturier à 15h45, les inscriptions hebdomadaires au chômage à 14h30 et les ventes de logements neufs à 16h00.

D’autre part, les publications de grands groupes comme Google, Microsoft, Amazon.com et Starbucks sont prévues aujourd’hui.

Du côté des valeurs, Michelin gagne 6,33 % à 101,85 €. Le groupe a annoncé un chiffre d’affaires en progression de 5,6% pour le premier trimestre après une baisse de ventes en 2014. Un programme de rachat d’actions de 750 millions d’euros dans un délai de 18 mois à deux ans a également été annoncé.

Technicolor chute de 1,51 % à 6,24 €. Le chiffre d’affaires du groupe est ressorti à 805 millions d’euros pour le premier trimestre, augmentant de 8,3%. D’autre part, les objectifs pour 2015 ont été confirmés.

Pernod Ricard gagne 2,60 % à 116,55 €. Le groupe de spiritueux a annoncé un chiffre d’affaires en progression de 19% à 1,92 milliards d’euros au troisième trimestre, soutenu par les ventes en Chine et aux Etats-Unis. Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs pour 2015.

Alcatel-Lucent perd 1,92 % à 3,83 €. Michel Combes, le PDG du groupe, a refusé son « parachute doré » équivalent à 2,4 millions d’euros.

Dassault Systèmes progresse de 3,09 % à 67,67 €. Le chiffre d’affaires a progressé de 19% et le groupe anticipe une hausse de 11% à 12% de son chiffre d’affaires pour 2015.

Enfin, Biomérieux gagne 4,60 % à 96,46 €. Le groupe a annoncé un chiffre d’affaires en progression de 20,8% au premier trimestre.

Sur le FOREX, la parité eurodollar est en hausse de 0,12 % à 1,0738 $.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.