Les marchés progressent nettement sur fond de rumeur d'amélioration du cas grec

La Bourse de Paris a terminé en nette hausse de 0,96% à 4.695,65 points, dans un volume d'échanges de 4,1 milliards d'euros, le marché se montrant optimiste sur un accord entre la Grèce et ses créanciers à la veille d'une réunion européenne très attendue.

Les marchés progressent nettement sur fond de rumeur d'amélioration du cas grec

Le marché parisien a ouvert en légère hausse, avant de perdre du terrain puis de rebondir nettement en début d'après-midi, signant même un plus haut annuel (4.716,49 points).

Ailleurs en Europe, l’ASE de la Bourse d’Athènes a rebondi de 8% quand l’indice des banques grecques a repris près de 16%. Le Dax allemand prend 0,85% et le Foostie londonien lâche 0,12%.

Les investisseurs ont évolué au gré des nouvelles sur la Grèce, d'abord franchement optimistes sur un accord, avant de revenir à plus de mesure.

Des informations circulent selon lesquelles la Commission européenne essaierait de trouver un compromis pour la Grèce. Le fait qu'une solution soit évoquée a dopé le marché et lui permet de repartir de l'avant.

Toutefois, des propos du ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, présent à une réunion du G20 en Turquie avec ses homologues, ont un peu refroidi les ardeurs, en indiquant ne pas être en train de négocier un nouveau programme.

Aux Etats-Unis, Wall Street a fini en nette hausse également,  les investisseurs se montrant confiants quant à un compromis entre la Grèce et ses créanciers internationaux: le Dow Jones a pris 0,79% à 17.868,76 point, le Nasdaq 1,30% à 4.787,64 points et l'indice élargi S&P 500 a gagné 1,07% à 2.068,59 points.

Parmi les valeurs, les entreprises dépendantes de l'euro ont profité de la baisse de la monnaie européenne face au dollar. Airbus a pris 3,11% à 49,74 euros et Safran 2,28% à 60,53 euros.

Quelques résultats d'entreprises ont par ailleurs animé la cote.

Michelin a souffert (-2,56% à 84,13 euros) de la baisse de 8,5% de son bénéfice net engendrées, selon lui, par des "marchés peu porteurs".

Les valeurs pétrolières ont baissé, à l'instar des prix du pétrole, alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prédit que les prix de l'or noir allaient se redresser ces prochaines années, mais sans atteindre de nouveaux sommets. Total a perdu 1,25% à 47,35 euros et Technip 1,08% à 55,90 euros.

Solocal a plongé (-13,48% à 0,66 euro), pénalisé par des résultats 2014 en dessous de ses prévisions même si le groupe a dit espérer un rebond pour l'exercice en cours.

Sur le marché des changes, l'euro reculait un peu face au dollar. Vers 22H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,1315 dollar, contre 1,1325 dollar lundi vers 22H00 GMT.​

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.