Nouveau plus haut annuel sur les marchés européens

L'indice français évolue dans le rouge à la mi-séance. La journée sera rythmée par des indicateurs des deux côtés de l'Atlantique, la tournée de Tsipras et Varoufakis,  les investisseurs conservant un certain optimisme sur le dossier grec.

Le CAC 40 dans le rouge marqué par la tournée Grecque

A la mi-séance, le Cac 40 cède 0,17% à 4670,12 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien perd 0,62%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,37% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 0,54%. Le contrat future mars sur indice Dow Jones plie de 0,14%.

Du point de vue macroéconomique, les nouveaux dirigeants grecs poursuivent mercredi leur tournée auprès de leurs partenaires européens, avec des étapes à Paris, Bruxelles et Francfort, cherchant à convaincre la zone euro du besoin d'alléger le fardeau de la dette grecque, qui dépasse les 300 milliards d'euros.

Le nouveau Premier ministre, Alexis Tsipras et son ministre des Finances Yanis Varoufakis ont tous deux plaidé pour remettre la croissance au premier plan.

Ils ont en revanche pris soin de ne pas entrer dans le détail des solutions envisagées par la Grèce pour alléger le fardeau de sa dette.

Du côté des statistiques, les ventes au détail, corrigées des variations saisonnières, ont augmenté de 0,3% dans la zone euro  en décembre selon Eurostat.

A 52,7 en janvier, l'indice PMI final Markit composite de l'activité globale dans l'Eurozone se redresse par rapport à son estimation flash de 52,2 (et les 51,4 en décembre), signalant donc une croissance de la région pour le 19ème mois consécutif.

D’autre part, aux Etats-Unis, ADP Employer Services publiera à 14h15 son enquête sur les créations d’emplois dans le secteur privé au mois de janvier.

Le consensus Bloomberg table sur 220.000 nouveaux postes après 241.000 en décembre.

Enfin, l’Institute for Supply Management (ISM) présentera à 16h00 son indice d’activité non manufacturière du mois dernier.

Du côté des valeurs,  LVMH avance de 5,19% à 152 euros. Le leader mondial du luxe a fait état d’un recul de son résultat opérationnel l’an dernier, le premier depuis 2009, freiné par la chute de ses ventes de cognac en Chine et des effets de change négatifs.

Louis Vuitton a cependant fait mieux que prévu en fin d’année. Le résultat net a quant à lui été dopé par la plus-value de cession sur Hermès.

Le PDG Bernard Arnault se dit « relativement confiant » pour 2015. Sa maison mère Christian Dior progresse de 3,48% à 158,95 euros.

Dans le même secteur, Kering gagne 1,91% à 181,20 euros.

Total cède 1,77% à 47,42 euros.

Les grands projets de pétrole et de gaz du groupe en Afrique ne seront pas interrompus par la baisse des prix du brut et aideront la société à atteindre ses objectifs de production à moyen terme, a déclaré Guy Maurice, directeur Afrique Exploration-Production de Total.

Technip plie pour sa part de 1,66% à 54,49 euros et Vallourec de 3,34% à 21,40.

Bourbon (+1,31% à 19,35 €) progresse après une hausse de son chiffre d'affaires en 2014, toutefois moins forte qu'escompté.

Spineguard (+12,23% à 6,15€) s'envole après avoir reçu une homologation pour la commercialisation aux Etats-Unis de son dispositif PediGuard.

Naturex (+8,26% à 49,65€)  s'octroie une hausse après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 2% en 2014.

Séché Environnement (+10,91% à 23,79 €) est galvanisé par la perspective d'une légère croissance de son chiffre d'affaires en 2015.

Sur le forex, la parité eurodollar est en baisse de 0,29% à 1.1445 dollars.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.