Les marchés actions continuent leur marche en avant

La Bourse de Paris a poursuivi son ascension en direction des 4.400 points. L’amélioration surprise de l’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne et l’espoir d’une action de la BCE et de son homologue chinoise entretiennent le mouvement haussier sur le marché.

Les marchés actions continuent leur marche en avant

L’indice CAC 40 a terminé de nouveau dans le vert à 4.368 points en progression de 0,49%  après un pic à 4.400 points. Le volume d’affaires s’élève à 3,5 milliards d’euros.

Ce qui a soutenu le marché est la hausse inattendue de l’indice Ifo du climat des affaires en Allemagne. Alors que le marché redoutait une baisse, pour la septième fois d’affilée, de la statistique – elle est établie à partir des réponses de 7.000 professionnels allemands des différents secteurs économiques concernés -, celle-ci s’est améliorée, passant de 103,2 en octobre à 104,7 en novembre grâce, en partie, à la baisse des cours du pétrole et au repli de l’euro.

A Wall Street, la bourse de New York a tranquillement emmené le Dow Jones et le S&P 500 à de nouveaux sommets lundi à l'orée d'une semaine écourtée par la fête de Thanskgiving jeudi, tandis que le Nasdaq était boosté par Apple.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average s'est adjugé 0,04% à 17.817,90 points, et l'indice élargi S&P 500 0,29% à 2.069,41 points, terminant tous deux à des niveaux jamais atteints en clôture. Le Nasdaq, à dominante technologique, a avancé de 0,89% à 4.754,89 points.

Les opérateurs étaient désormais dans l'attente de la parution d'une deuxième estimation sur le Produit intérieur brut des Etats-Unis au troisième trimestre mardi et de chiffres sur les commandes de biens durables ou le moral des ménages américains mercredi.

Parmi les valeurs, les bancaires terminent en hausse, malgré un léger ralentissement un fin de séance : BNP Paribas gagne 1,07 %, Société Générale 2,09 % et Crédit Agricole1,64 %. La banque verte anticipe une reprise de la croissance des revenus de sa division banque de détail en France au deuxième trimestre 2015.

L’automobile est également en forme : Renault s’adjuge 1,97 %, Peugeot 3,66 % et Valeo 1,62 %.

EDF s’adjuge 1,39 % à 23,30 euros. Le conseil d’administration a désigné dimanche Jean-Bernard Lévy PDG du groupe par intérim.

Sur le marché des changes, le yen regagnait du terrain mardi face aux principales devises, sous l'effet de déclarations du gouverneur de la Banque du Japon (BoJ) qui s'est dit à son tour inquiet du net affaiblissement de la devise nippone.

A la mi-journée à Tokyo (05h00 GMT), le dollar reculait sous la barre des 118 yens, contre 118,45 yens aux premières heures de la matinée.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.