Le CAC 40 poursuit son repli

La Bourse de Paris recule, affectée par de nouveaux indicateurs décevants, en Allemagne et en France. 

Le CAC 40 poursuit son repli

A la mi-séance, le CAC 40 recule de 1,04% à 4 242,12 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien perd 0,63%, le Dax de la Bourse de Francfort 0,79% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 1,08%. Le contrat future décembre sur indice Dow Jones plie de 0,35%.

La Bourse de Paris recule mardi matin, la liste des mauvaises statistiques en provenance d’Europe s’allongeant avec la baisse de 4% de la production industrielle allemande en août, sa contraction la plus marquée depuis janvier 2009, alors que le consensus tablait sur un repli de 1,5%. Le déficit budgétaire de la France atteignait quant à lui 94,1 milliards d’euros fin août, contre 93,6 milliards l’an dernier à la même époque.

Ces indicateurs décevants interviennent au lendemain de l’annonce de la chute des commandes à l’industrie outre-Rhin et de la dégradation du moral des investisseurs dans la zone euro. La prudence est en outre renforcée par l’attente des résultats du troisième trimestre aux Etats-Unis.

C’est donc une nouvelle fois la divergence d’orientations entre la Fed et la BCE qui devrait occuper les esprits. Esther George, la présidente de la Fed de Kansas City, a estimé hier soir qu’il était temps de commencer à parler d’une normalisation de la politique monétaire de la Réserve Fédérale, ajoutant que les membres du FOMC prévoient un relèvement des taux en 2015. Elle table sur une hausse des salaires alors que le marché du travail est en voie d’assainissement.

A l’inverse, les mauvaises statistiques en provenance d’Europe continuent de plomber les espoirs de redémarrage. Certains ont pris prétexte hier d’indicateurs décevants dans la zone euro pour parier sur une politique plus agressive de la BCE en matière de rachats d’actifs. Mais l’Allemagne veille et le gouvernement a fait savoir qu’il surveillera de près le programme d’achats d’ABS annoncé par la Banque Centrale Européenne.

Le marché a pris connaissance à 10h30 des chiffres de la production industrielle du Royaume-Uni en août ressortis stables alors qu'une hausse de 0,2% était attendue. Le FMI présentera à 15h30 ses perspectives économiques mondiales.

Du côté des valeurs Technip recule de 2,09% à 61,84 euros alors que le baril de Brent de la mer du Nord s’enfonce plus avant sous le seuil des 93 dollars. Total cède 1,31% à 47,715 euros.

Sanofi plie de 1,51% à 85,50 euros. Le groupe a informé les autorités américaines d’allégations concernant des paiements inappropriés par ses employés à des professionnels de santé en Afrique de l’Est et au Moyen-Orient.

Pernod Ricard plie de 1,13% à 86,50 euros. Deutsche Bank est passée de « conserver » à « vendre » sur le titre du numéro deux mondial des spiritueux. De son côté, Société Générale a abaissé son objectif de cours sur Saint-Gobain à 37 euros. L’action lâche 1,83% à 33,55 euros.

BNP Paribas cède 1,23% à 50,53 euros. La banque a demandé à au moins trois consœurs américaines de l’aider à assurer la compensation en dollar de transactions sur le marché de l’énergie afin d’assurer la poursuite de ses activités dans ce secteur après les sanctions des autorités américaines, rapporte Reuters en citant plusieurs sources.

Air France-KLM prend 1,57% à 6,88 euros. JPMorgan a relevé l’action de la compagnie aérienne de « sous-pondérer » à « surpondérer » et porté son objectif de cours de 7 à 8,50 euros. Par ailleurs, la direction a convié ce mardi tous les syndicats, « pas seulement ceux des pilotes » afin de leur présenter le développement de la filiale low cost Transavia, écrit Le Parisien.

Enfin, Club Méditerranée engrange 0,22% à 22,50 euros. Le conseil d’administration a recommandé hier soir l’OPA améliorée de Fosun en conseillant à ses actionnaires d’apporter leurs titres à l’offre.

Sur le Forex, la paire EUR/USD recule de 0,46% à 1,2596 dollar.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.