Les marchés actions ne confirment pas l'embellie de la séance précédente

La Bourse de Paris a poussivement poursuivi son rebond hier, le CAC 40 grappille 0,11% à 4 286,52 points, après un plus haut à 4 319,31 points (+0,9%), dans un volume d’affaires de 2,9 milliards d’euros, inférieur de 300 millions à la moyenne de l’année.

Les marchés actions ne confirment pas l'embellie de la séance précédente

Ailleurs en Europe, le Dax de la Bourse de Francfort, fermé vendredi, progresse de 0,15% quand, à Londres, le Footsie grimpe de 0,55%. Outre-Manche toujours, le baril de Brent de la Mer du Nord a touché en séance un plus bas de 27 mois (fin juin 2012), à 91,25 dollars.

Les perspectives économiques du Vieux Continent continuent d’inquiéter les investisseurs.

Et pour cause, les commandes à l’industrie allemande ont en effet chuté de 5,7% en août, leur repli le plus marqué depuis janvier 2009, tandis que le moral des investisseurs s’est dégradé pour le troisième mois d’affilée en octobre dans la zone euro. L’indice établi par Sentix a reculé à -13,7 points, au plus bas depuis mai 2013.

Au Brésil, le Bovespa gagne plus de 5%, après une poussée à plus de 8%, dopé notamment par la flambée de 10% de Petrobras.

Outre-Atlantique, le beau rebond des indices US vendredi (plus forte hausse du Dow Jones depuis décembre 2013) ne s'est pas prolongé, faute de catalyseur décisif.

Le Dow Jones grignote 0,01%, le S&P 500 0,04% et le Nasdaq Composite glisse de 0,37%. A noter la dégringolade d’environ 90% de GT Advanced Technologies.

Du côté des valeurs françaises, Publicis, plus forte hausse du CAC 40, rebondit de 2,67% à 54,7 euros.

Airbus Group, en tête de l’indice vedette parisien vendredi après la chute à un nouveau plus bas d’un peu plus de deux ans de l’euro face au dollar, gagne encore 0,7% à 49,925 euros.

Iliad engrange 0,37% à 161,65 euros. Le groupe a obtenu le soutien de KKR et celui d’un autre fond américain « probablement Blackstone », pour présenter une offre améliorée sur T-Mobile US.

Euro Disney dégringole de 9,54% à 3,13 euros. Le groupe a présenté ce lundi un plan de recapitalisation d’environ 1 milliard d’euros prévoyant une augmentation de capital et une restructuration de la dette. Le groupe de loisirs sera soutenu dans cette démarche par son principal actionnaire Walt Disney.

Sur le marché des changes, l'euro regagnait du terrain face au dollar lundi, rebondissant après être tombé vendredi à son plus bas niveau depuis 2012 malgré un nouveau signe de faiblesse de l'économie européenne.

Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), la monnaie unique européenne valait 1,2655 dollar, contre 1,2514 dollar vendredi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.