Timide tentative de rebond du CAC en attendant les dernières minutes de la Fed

Après une timide tentative de rebond dans la matinée après trois séances de repli, la Bourse de Paris se repliait légèrement à mi-séance, affichant une baisse de 0,26% à 4 331.36 points.  

Le CAC passe en dessous des 4 400 points

Milan et Madrid prenaient respectivement 0,3% et 0,2%, mais Francfort et Amsterdam cédaient près de 0,1%, Bruxelles perdait 0,3%, et Londres 0,6%. A Wall Street, le Dow Jones a abandonné 0,7% et le Nasdaq, plus de 1,3% la veille. 

Les résultats meilleurs que prévus révélés la veille par le géant américain de l'aluminium, Alcoa, ne semblent pas avoir eu d'impact sur les bourses mondiales. La majorité des places européennes évoluait globalement en terrain négatif ce mercredi matin. Les investisseurs restent en effet attentistes avant la publication, dans la soirée, des dernières minutes de la Fed. Ils craignent un durcissement monétaire qui pourrait entrainer une reprise des ventes.
Toujours aux Etats-Unis, les investisseurs suivront également la publication hebdomadaire des stocks de pétrole dans l'après-midi. 

Du côté des valeurs françaises, la société Gemalto prenait la tête du CAC40, avec un gain de 2,35% à 76,5 euros, Morgan Stanley étant passé à 'pondérer en ligne' sur le titre du spécialiste de la sécurité numérique, avec un objectif de cours à 77 euros.

Le groupe agroalimentaire Nestlé (-0,1% à 68,7 euros à Zurich) a bouclé l'acquisition des 50% des parts de Galderma qu'il ne détenait pas encore auprès du géant des cosmétiques L'Oréal, dont l'action prend au contraire 0,3% à 125 euros à Paris.

Soitec progresse de 0.4% après avoir franchi une première étape vers l'adoption « rapide et généralisée » de ses substrats eSI. Le groupe évoque une demande « très forte et croissante » de la part des fondeurs.

Air France-KLM rebondit de 0.8% après sa dégringolade de la veille (-8,7%) consécutive à la révision à la baisse de ses objectifs de résultats annuels. UBS a indiqué qu'il n'était plus à la vente sur le titre.

Enfin, l'Euro restait stable en matinée à 1.3612 dollar (-0.02%). L'or prenait 0.61% à 1 324 dollars l'once et le WTI cédait 0.06% à 103.46 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.