Le CAC ne confirme pas au-dessus des 4 500 points

La bourse de Paris a clôturé en baisse vendredi à la veille d’un week-end de tous les dangers en Ukraine, les investisseurs préférant prendre quelques bénéfices alors que le CAC navigue à ses plus hauts de l’année.

L'indice CAC 40 a perdu 0,66 % à 4 477,28 points, dans un volume d'échanges de 3,4 milliards d'euros, le DAX 0,27 % à 9 581,45 points et le FTSE 100, 0,36 % à 6 814,57 points.

Après avoir ouvert en baisse, le marché s’est maintenu en zone négative tout au long de la séance, le recul de Wall Street favorisant le repli des marchés européens.

Malgré les propos encourageants de Mario Draghi jeudi, le CAC 40 n’aura pas réussi à rester au-dessus des 4 500 points vendredi, certains investisseurs préférant prendre quelques bénéfices avant un week-end qui s’annonçait mouvementé en Ukraine.

Jeudi, le président de la BCE, Mario Draghi, avait boosté les marchés affirmant que la banque centrale européenne était très « à l'aise » avec l'idée d’un soutien monétaire à l’économie de la zone euro dés le mois prochain, les espoirs d’un assouplissement prochain de la politique monétaire dopant l’appétit des opérateurs pour le risque.

Toutefois, les investisseurs sont restés vendredi préoccupés par une possible aggravation dans la situation en Ukraine durant le week-end alors que les séparatistes pro-russes maintenaient la tenue du référendum sur l’indépendance des régions de Donetsk et de Lougansk malgré la demande expresse de Vladimir Poutine de l’annuler.

Les quelques indicateurs du jour n'ont pas pesé sur la tendance. L'Allemagne a affiché un excédent commercial en retrait à 14,8 milliards d'euros en mars, son plus bas niveau depuis octobre 2012. Le Royaume-Uni a annoncé un recul de son déficit commercial à 1,3 milliard de livres en mars, contre 1,7 milliard au mois précédent et l’Italie a enregistré une baisse de sa production industrielle de 0,5% en mars

Outre-Atlantique, Wall Street a oscillé entre zone négative et zone positive pour finir en légère hausse, le rebond de quelques valeurs stars et technologiques dont Facebook et Amazon, permettant au Dow Jones de battre un nouveau record.

Le Dow Jones Industrial Average a pris 0,20%, à 16 583,34 points, le S&P 500 0,15% à 1 878,48 points et le Nasdaq, 0,50% à 4 071,87 points.

Parmi les valeurs françaises, Alcatel-Lucent, après avoir pris 5 % en matinée, a fini en repli de 2,59% à 2,857 euros. Le groupe a annoncé un résultat d'exploitation de nouveau positif, à 33 millions d'euros au premier trimestre, contre une perte de 179 millions d'euros au premier trimestre 2013.

Vallourec s’est replié de 4,42 % à 40,45 euros malgré l’annonce hier d’une hausse de 60 % du résultat net du groupe et de 4,8 % de son chiffre d’affaires.

ArcelorMittal a reculé de 3,40% à 11,5 euros malgré la réduction de ses pertes d'un tiers au premier trimestre.

PSA Peugeot Citroën a gagné 3,93 % à 9,51 euros après qu’UBS eut abaissé sa note de « Achat » à « Neutre » avec un objectif de cours ramené à 9,15 euros.

Enfin, Publicis a perdu 0,81% à 60,2 euros après l’annonce de l’annulation de son projet de fusion avec son concurrent américain Omnicom.

L’Euro s’est une nouvelle fois replié, à 1,3755 Dollar. L’or a légèrement reculé à 1 288,80 dollars l’once et le WTI, échéance juin 2014, après une séance volatile, à 100,06 dollars le baril.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.