Dans l'attente du Beige Book

Le rebond de Wall Street en fin de séance a permis aux marchés européens de se reprendre un peu ce matin. 

Après une ouverture en fanfare, l’élan semble se tarir et ce malgré la bonne impulsion donnée par Tokyo avec une forte hausse de l’ordre de 3%.
 
En Europe à mi-séance, la tendance des marchés était la suivante : un premier groupe avec une hausse proche des 1% composé du CAC 40, du DAX 30 et de l’IBEX. Milan en nette surperformance affichait une performance proche des 2%  alors que Londres et Zurich sont plus en retrait  et s’apprécient seulement de 0,5%.
 
Le risque géostratégique en Ukraine et en Crimée plus l’incertitude concernant les résultats des entreprises freine le courant acheteur qui dominait depuis plusieurs mois. L’environnement actuel  devient incertain. Aux Etats Unis, une bulle s’était formée sur les valeurs technologiques.
 
Concernant les valeurs : 
 
Technicolor affiche une progression de 5,10% dans un volume de 830 000 titres suite au relèvement de sa note par Moody’s.
 
Faurecia montre une belle hausse de 4 ,39% dans un volume confortable de 172 000 titres avant l’annonce de ses résultats demain. Dans son sillage Valeo, l’autre équipementier automobile, voit son titre se reprendre de 4%.
Peugeot parvenait aussi à se glisser dans le peloton de tête car le constructeur va dévoiler un nouveau modèle lors du salon de Pékin.
 
Dans le secteur des services aux collectivités, Veolia et Suez environnement étaient bien orientées suite à une rumeur de fusion entre les 2 groupes.
 
Technip a remporté le plus grand contrat sous-marin de son histoire pour un montant de 3,5 milliards de dollars. 
 
A l’opposé, Soitec subissait la plus forte baisse (-7%) dans un volume important de 3 millions de titres après l’échec subi dans le solaire aux Etats Unis où sa technologie photovoltaïque n’a pas été retenue.
 
Rémy Cointreau est la victime ce matin de la Société Générale car le courtier a abaissé sa recommandation sur le titre de « conserver » à « vendre ». En conséquence, le titre baisse de 3,27%.
 
A l’international, les résultats de Crédit Suisse sont décevants au premier trimestre, de même pour ASML alors que BHP Billiton voit sa production tirée par le fer et le charbon. Burberry, quant à lui, a rassuré les investisseurs avec une hausse de 19% de son chiffre d’affaires. La bonne nouvelle vient des États Unis où Intel dépasse les attentes du premier trimestre.
 
Du point de vue des statistiques économiques, la croissance en Chine ralentit à 7,4% au 1er trimestre. Dans la zone euro, l’inflation se limite à 0,5% au mois de mars. Au Royaume-Uni, le chômage baisse à nouveau.
 
Du coté des matières premières, l’Or et l’Argent se stabilisent mais restes faibles. Le brent mais surtout le pétrole brut restent bien orientés.  Le soja est très demandé, le blé et le maïs sont forts.
 
Sur le front des devises, l’euro se reprend face au dollar après la chute du début de semaine. Le yen subit des prises de bénéfices. Le Sterling montre des signes de force et se rapproche de ses plus hauts annuels face au dollar.
 
Sont attendus cet après-midi, la production industrielle et les constructions de maisons neuves aux USA. La présidente de la FED  madame Yellen doit intervenir, les investisseurs sont dans l’attente du Beige Book.

Apprenez-en davantage sur le marché des CFD avec IG.

 

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.