Le CAC 40 attend la rentrée

La Bourse de Paris s’est légèrement reprise vendredi après une forte baisse jeudi, avant de débuter une semaine chargée sur le plan macroéconomique.

L'indice CAC 40 a gagné 0,48 % à 4 247,65 points, dans un volume d'échanges très faible de 1,6 milliard d'euros, le DAX 30 0,37 % à 9 435,15 points et le FTSE 100, 0,19 % à 6 730,67 points.

Après avoir ouvert en hausse, le CAC 40 s’est replié pendant la première demi-heure de cotations avant de s’inscrire définitivement à la hausse, l’hésitation de Wall Street en matinée ne parvenant pas à altérer la tendance parisienne.

Avant la « rentrée » qui aura lieu véritablement ce lundi, avec le retour des investisseurs après les fêtes de fin d’année, les intervenants présents sur la place parisienne ont poursuivi leur ajustements techniques avant une semaine chargée en rendez-vous avec notamment une réunion de la Banque centrale européenne, les chiffres de l'emploi américain ainsi que le coup d'envoi de la saison des publications d'entreprises aux Etats-Unis.

Sur le plan macroéconomique, en Espagne, le nombre de chômeurs en Espagne a nettement baissé en décembre et l’inflation s’est maintenu à 0,3 % sur un an en décembre alors qu’en Italie, elle se maintenait à 0,7 %. En zone euro, les crédits au secteur privé ont poursuivi leur recul en novembre, avec une baisse de 2,3% sur un an après un recul de 2,2% en octobre et de 2% en septembre, selon la Banque centrale européenne.

De fait, les taux d'emprunt espagnols et italiens à 10 ans se sont encore repliés vendredi, sous les 4%, réduisant leur écart avec le taux allemand.

Outre-Atlantique, Wall Street a terminé en ordre dispersé dans un marché sans catalyseur important. Le Dow Jones a gagné 0,17% à 16 469,99 points alors que le S&P 500 s’effritait de 0,03 % à 1 831,37 points et que le Nasdaq, perdait 0,27 % à 4 131,91 points, affecté par le repli d’Apple de 2,20 % à 540,98 dollars.

Parmi les valeurs françaises, certains poids lourds de la cote qui s’étaient nettement repliés la veille, sont repartis à la hausse. Sanofi a pris 1,38% à 76,26 euros, Orange 1,28% à 8,839 euros, Saint Gobain 0,49 % à 39,13 euros et Total,  0,30% à 43,88 euros.

Renault s’est adjugé 0,55% à 58,5 euros et PSA Peugeot Citroën, 0,85% à 9,76 euros après les chiffres du marché automobile français pour décembre publiés la veille.

Rémy Cointreau a reculé  de 2,56% à 58,91 euros  après la démission de son directeur général Frédéric Pflanz "pour convenance personnelle", trois mois seulement après son accession à ce rang.

CNP Assurances a clôturé stable à 14,60 euros après l’annonce de la fusion de Fongepar, détenue par l'assureur et Inter Expansion afin de créer un acteur majeur du marché de l’épargne salariale.

Eutelsat Communications a bondi de 3,21% à 23,01 euros. L'opérateur satellitaire européen a finalisé l'achat de la société mexicaine, Satelites Mexicanos, pour 607 millions d'euros.

Enfin, Archos s’est envolé de 8,65% à 4,02 euros après avoir présenté une gamme de smartphones 4G.

L’Euro a poursuivi son recul à 1,3589 Dollar, l’or son rebond à 1 236,89 dollars l’once alors que le WTI, échéance février 2014, perdait plus d’un dollar à 94,22 dollars le baril.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.