EBITDA - définition

Qu’est-ce que l’EBITDA ?

L’EBITDA est un indicateur permettant d’évaluer les performances d’une entreprise sans tenir compte de sa politique de financement ni de ses contraintes fiscales.

Le terme EBITDA signifie ‘earnings before interest, taxes, depreciation and amortisation’, soit le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. Il s'agit de calculer les bénéfices d'une entreprise en incluant les dépenses hors caisses.

L’indicateur peut se calculer de deux façons : soit en ajoutant la dépréciation et les frais d’amortissement aux résultat d’exploitation soit en ajoutant les intérêts, taxes, dépréciation et frais d’amortissement au résultat net.

Apprenez comment investir sur les actions

En savoir plus sur les marchés boursiers et comment élaborer un plan de trading.

Exemple d’EBITDA

Prenons par exemple une entreprise ABC avec un revenu d’1 million d’euros, mais des frais opérationnels de 200 000€ ainsi que 50 000€ de dépréciation et amortissement. Le résultat d'exploitation avant intérêts et taxes (EBIT) est de 750 000€. En soustrayant les intérêts de 50 000€, on obtient alors un résultat avant impôts de 700 000€. Supposons que ces derniers s'élèvent à 100 000€, le revenu net de ABC est alors de 600 000€.

Pour calculer l’EBITDA, on prend le résultat d’exploitation, auquel on ajoute la dépréciation et les frais d’amortissements : 750 000 + 50 000.

Soit un EBITDA pour l'entreprise ABC de 800 000€.

Les avantages et inconvénients de l’EBITDA

Les avantages de l’EBITDA

L’EBITDA est un indicateur comptable utile pour comparer la santé financière de deux entreprises car il établit un outil commun de comparaison des performances pouvant être appliqué à plusieurs secteurs d’activité. Il donne la possibilité d’établir un calcul prenant en considération les frais d’exploitation et permet également aux analystes de se focaliser sur les conséquences du management opérationnel plutôt que sur les coûts et impôts.

L’EBITDA est communément utilisé dans les calculs de différents coefficients d'évaluation, notamment lorsqu’il s’agit d’analyser des entreprises aux dépenses élevées qui peuvent avoir un impact conséquent sur le calcul du résultat net.


Les inconvénients de l’EBITDA

Le principal inconvénient de l’EBITDA est la possibilité d’exclusion ou d’inclusion de différents facteurs par certaines entreprises. Cela peut alors induire en erreur les investisseurs et analystes. L’EBITDA peut également être utilisé pour présenter sous un angle faussement positif une entreprise, en omettant les dettes. On parle alors "de comptes de façade".

Aujourd’hui, la plupart des entreprises reportent un EBITDA dans leurs déclarations. Cela n’est cependant pas obligatoire dans la mesure où il ne s’agit pas d’un principe comptable retenu par la Commission américaine des titres et de la Bourse (Securities and Exchange Commission, SEC).

Quand on utilise l’EBITDA, il est capital d’analyser d’autres facteurs et indicateurs de performance afin de s’assurer que l’entreprise ne trompe pas volontairement les investisseurs en présentant ses comptes.

Améliorez vos connaissances

Apprenez à votre rythme grâce à nos cours en ligne, webinaires et séminaires conçus pour vous aider à développer vos compétences de trading.

Nous contacter

Notre Service Client est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

+352 24 87 11 19

ou par email à support.lu@ig.com.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.