Que sont les options vanilles et comment fonctionnent-elles ?

Négocier les options vanilles est une façon d’investir sur les marchés financiers qui ne requière pas l’achat ou la vente d’un actif sous-jacent. Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir à propos des options vanilles, ce qu’elles sont, leur fonctionnement ainsi que comment ouvrir un compte options et enfin des exemples concrets de négociation sur options.

Les options sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides.

Contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou par email à l'adresse info.fr@ig.com pour toute question concernant l'ouverture d'un compte. Nous nous tenons à votre disposition du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Contactez-nous au 01 70 98 18 18

Que sont les options vanilles ?

Les options vanilles se présentent sous la forme de contrats qui vous permettent de vous positionner sur les mouvements d’un actif sous-jacent. Lorsque vous achetez une option, vous avez le droit, et non l’obligation, d’acheter ou de vendre une quantité établie d’un instrument financier à un certain prix et à une date déterminée.

Les options sont donc comparables aux contrats à terme (ou futures). Cependant, contrairement à ces derniers, vous n'êtes pas obligé d'acheter l’actif si vous ne le souhaitez pas. Elles sont appelées les options vanilles car, à la différence des options exotiques, elles n’ont pas de fonctionnalité spéciale ou additionnelle. Parfois, les termes « options » et « options vanilles » sont employés de façon interchangeable.

Comment fonctionnent les options vanilles ?

Il y a deux types d’options vanilles disponibles : les calls et les puts. Les deux sont disponibles à l’achat ou à la vente1.

Acheter une option call vous donne le droit, mais non l'obligation, d'acheter un actif à un prix défini à une date précise. Vous aurez alors une position longue sur le marché, c’est pourquoi vous achèterez un call si vous pensez que le cours de l’actif concerné va augmenter.

Acheter une option put vous donne le droit, mais non l'obligation, de vendre un actif à un prix défini à une date précise. Vous aurez alors une position courte sur le marché, c’est pourquoi vous achèterez un put si vous pensez que le marché va baisser.

Vendre une option call vous donne l’obligation de vendre un actif à un prix défini et à une date précise. Vous vendrez un call si vous pensez que le marché va rester stable, ou baisser.

Vendre une option put vous donne l’obligation d’acheter une valeur à un prix défini et à une date précise. Vous vendrez un put si vous pensez que le marché va rester stable, ou augmenter.

Le « prix défini » auquel vous pouvez acheter ou vendre est appelé prix d’exercice, et la date précise est le terme. Les acheteurs d’option sont souvent désignés comme « holders », et les vendeurs comme « writers ».1

Comment fonctionnent les pertes et les gains sur les options vanilles ?

La somme que vous payez afin d’obtenir le droit d’acheter ou de vendre l’option vanille est appelé la prime. Lorsque vous négociez une option vanille IG, votre risque total se calcule en multipliant la prime par la taille de votre ordre. Vous paierez également une faible commission à l’ouverture et à la clôture.

Lorsque vous achetez une option vanille votre mise vous permet de bénéficier d’un gain potentiellement illimité. En revanche, lorsque vous vendez une option vanille, vous recevez la prime à l’ouverture du contrat et payez la couverture ainsi qu’une commission. La prime reçue constitue votre profit maximum qui, en cas de de vente d’une option call, vous expose à une perte potentiellement illimitée, dès lors que le cours du sous-jacent franchit le prix d’exercice avant l’échéance de l’option.1

Les options vanilles sont-elles un produit à effet de levier ?

Tout comme les CFD, les options vanilles sont un produit à effet de levier. Cependant, l’effet de levier fonctionne différemment pour ces deux produits. Lorsque vous achetez des options vanilles, la prime payée pour leur achat est habituellement considérablement inférieure au coût de l’investissement sur l’actif sous-jacent, qu’il s’agisse d’acheter une matière première comme le pétrole ou l'or, ou bien de vous exposer au mouvement d’un indice boursier au travers d’un large portefeuille d’actions.

L’effet de levier constitue un des avantages clés des options vanilles. Découvrez les autres avantages des options.

« In the money », « out of the money » et « at the money »

Lorsque le prix d’exercice d’une option vanille call est situé sous le cours de l’actif sous-jacent, ou lorsque le prix d’exercice d’une option put est au-dessus du cours sous-jacent, on dit que l’option est « in the money » (dans la monnaie).

Dans la situation inverse pour les deux types d’options, on dit qu’elles sont « out of the money » (en dehors de la monnaie). Lorsque le prix d’exercice est le même que le cours du sous-jacent, l’option est dite « at the money » (à la monnaie). La prime d’une option vanille reflètera chacun de ces cas de figure ; la prime d’une option vanille « in the money » sera donc bien plus élevée que celle d’une option « out of the money ».

Comment le prix des options vanilles est-il fixé ?

À la différence des CFD ou des produits à barrière à désactivante, qui évoluent simplement d’un pour un par rapport au cours du sous-jacent, il existe divers facteurs qui influent sur le prix des options vanilles. La prime est dérivée de la formule Black Scholes, un modèle établi qui permet de calculer des prix en se basant sur différents facteurs. Chacun d’eux fonctionne sur le même principe : plus la probabilité que l’option expire avec une valeur quelconque est forte, plus la prime sera élevée.

Trois des variables les plus importantes sont le niveau du marché sous-jacent, le temps restant avant l’échéance de l’option, et la volatilité du sous-jacent.

La probabilité que l’option expire avec une valeur quelconque augmente lorsque l’actif sous-jacent progresse davantage in the money. Donc plus l’option se situe dans la monnaie, plus la prime a tendance à être élevée.

Plus l’échéance de l’option est éloignée, plus elle a le temps de devenir in ou out the money. Supposons que vous ayez deux options out of the money avec le même prix d’exercice, mais des échéances différentes ; celle ayant l’échéance la plus lointaine aura probablement une prime plus élevée.

Plus l’actif sous-jacent est volatil, plus l’option a des chances de passer de in the money à out the money et vice versa. Par conséquent, si la volatilité augmente sur un marché donné, les options sur celui-ci vont habituellement voir leur prix augmenter. C’est d’autant plus le cas lorsque les options sont at the money, c’est à dire dont le cours du sous-jacent est égal au prix d’exercice. En revanche, cela sera moins le cas lorsque l’option progresse in ou out of the money.

Exemples d’option vanille

Supposons que le CAC 40 cote à 5400, et que vous pensez que son cours va augmenter. Vous décidez d’acheter une option décembre 5500 call au prix de 82/88. Le contrat coûte 1€ par point, vous payez donc une prime de 88€. Une commission d’1 € est appliquée sur un lot de 10 contrats à l’ouverture et à la clôture.

Si le CAC 40 évolue au-dessus de 5500, votre contrat est in the money. Cependant, il faut que l’option expire au-dessus de 5588,1 pour que vous retiriez un gain, puisque vous avez la prime à amortir.

En raison de différents facteurs affectant la prime de l’option vanille, il est possible que vous réalisiez un gain avant que le CAC n’atteigne le prix d’exercice. Par exemple, la prime de votre option peut augmenter par rapport à ce que vous avez payé si le CAC évolue en votre faveur avec une durée restante suffisante, ou bien si la volatilité augmente suffisamment. Dans les deux cas, vous pourriez clôturer votre position avant l’échéance de l’option et réaliser un gain en payant le supplément de commission.

Si le cours du CAC 40 se maintient en dessous de 5500, votre option expirera sans valeur. Peu importe à quel point le cours du CAC 40 chute, votre risque total se limite à la prime. Vous pouvez également fermer votre position avant que l’option n’expire si vous changez d’avis sur l’évolution du marché, et pensez pouvoir ainsi imiter vos pertes.

Si vous pensez que le cours du CAC 40 va chuter dans ce scénario, vous achèteriez une option décembre 5300 put. Si le cours sous-jacent se situe en dessous de 5300 à l’expiration de l’option vous pourrez exercer votre droit de vente. De la même façon, si le cours évolue au-dessus vous ne perdrez que la prime payée.

Vous pourriez également vendre une option put dans le premier scénario ou vendre une option call dans le second scénario.1 Cependant vous limiteriez vos gains au montant de la prime que vous recevrez à l’ouverture de l’ordre. D’autre part, si le marché franchit le prix d’exercice, il n’y a pas de limite à ce que vous pouvez perdre avant la date d’expiration de l’option.

Stratégies de trading des options vanilles

Le fonctionnement unique des options vanilles les rend idéales pour de nombreux types de stratégies qui ne pourraient pas être mises place avec des CFD. Cela peut impliquer parfois l’achat de plusieurs options vanilles sur un même sous-jacent en combinant des calls et des puts avec différents prix d’exercice et échéances.

Les options vanilles sont souvent utilisées dans des stratégies consistant à couvrir leurs positions existantes, gagner du temps, et investir dans des conditions de marchés éclectiques. En savoir plus sur les stratégies de trading sur options vanilles.

Trois étapes simples à suivre afin de trader les options vanilles

Remplissez notre formulaire en ligne

Nous vous poserons quelques questions sur votre expérience de trading

Faites-nous parvenir vos justificatifs

Nous vérifierons votre identité dans de brefs délais

Alimentez votre compte et commencez à trader

Vous pourrez déposer retirer des fonds facilement à tout moment

FAQ

Puis-je négocier les options vanilles sur le Forex ?

Oui vous pouvez négocier les options vanilles sur de nombreuses paires Forex. Supposons que l’EUR/USD cote à 1,10. Vous pensez que le cours va évoluer à la hausse sur la semaine suivante, vous achetez donc une option call sur l’EUR/USD avec un prix d’exercice à 1,15. Les cours évoluent en votre faveur et l’option expire in the money. Une fois le coût de la prime amorti, vous obtiendrez un gain. Si, au contraire, le marché évolue en votre défaveur vous ne perdrez que le montant de la prime.

Qu’est-ce qui différencie les options exotiques des options de type « américain » ou « européen » ?

Les options exotiques peuvent partager des caractéristiques avec les options vanilles, mais disposent de fonctionnalités additionnelles qui conviennent à des stratégies d’investissement spécifiques. Par exemple, le système de gain et de cotation d’une option exotique peut différer de celui d’une option vanille. Par conséquent, la complexité des options exotiques peut en faire des instruments financiers adaptés à davantage de situations.

Que sont les options vanilles pures ?

Une option vanille pure est une option telle que décrite sur cette page. Le terme « pure » souligne simplement le fait que l’option n’a pas de fonctionnalité inhabituelle ou supplémentaire, comme cela peut être le cas pour les options exotiques.

Puis-je couvrir mes positions existantes avec les options vanilles ?

Oui, le système de cotation des options vanilles en fait un instrument de hedging populaire.

IG Academy

Découvrez le trading sur options avec IG

Apprenez-en plus sur les avantage sur le trading d'options et faites vos premiers pas avec IG.

Ces sujets pourraient vous intéresser…

Comparez les avantages et les caractéristiques de ces deux types de trading et choisissez celui qui vous convient le mieux2 .

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les options vanilles, disponibles avec les produits à barrière désactivante sur un compte de trading sur options IG.

Découvrez les étapes principales pour négocier les produits à barrière désactivante, leur fonctionnement et comment placer votre premier ordre.

1 La vente à découvert d’options vanilles n’est pas disponible pour les comptes Risque Limité

2 Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 75% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.