Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi.

Quels sont les différents types de cotations en Bourse ?

La cotation permet de déterminer la valeur des titres boursiers. Pour trader la bourse de manière efficace, il est indispensable de comprendre les différents systèmes de cotation utilisés sur les places financières.

Qu’est-ce qu’une cotation boursière ?

La cotation boursière désigne l'opération par laquelle le prix d’un actif est fixé sur le marché boursier. Elle se définit aussi comme l’opération d’attribution d’une valeur de marché à un titre émis par une société. Cette valeur est déterminée en fonction des ordres d'achat et de vente passés au même moment. En d’autres termes, cela dépend de l'offre et de la demande.

La cotation correspond au prix auquel le plus grand nombre de titres peuvent être échangés à un instant donné. En étant coté en bourse, une entreprise a la possibilité d’accéder au marché des capitaux et de lever des fonds qui lui permettront de financer son développement.

Les différents types de cotation : cotation en continu et cotation au fixing

La Bourse de Paris (ou le NYSE Euronext Paris) fonctionnait auparavant avec un système d'enchères à la criée appelé « la corbeille », pendant lequel les acheteurs et les vendeurs du marché boursier se réunissaient physiquement dans les grandes places boursières pour échanger leurs titres boursiers jusqu’en 1987. Depuis cette date, un nouveau système informatique appelé NSC (Nouveau Système de Cotation) s'est progressivement généralisé en remplacement des agents de change.

Ce nouveau système informatisé, utilisé par toutes les places financières permet de centraliser l’information sur des puissants ordinateurs (qui prennent en charge les ordres de vente et d’achat) et de délivrer la même information, au même moment sur les différents marchés boursiers. On différencie deux principaux systèmes de cotation :

  • La cotation en continu
  • La cotation au fixing

La cotation en continu

La cotation en continu permet de négocier les titres les plus liquides de façon permanente. La grande partie des actions en Bourse se basent sur ce type de cotation. Les ordres concernant ces titres s’exécutent en continu pendant les heures de négociation, soit de 9h à 17h 30. La valeur du titre est modifiée au fur et à mesure de l'arrivée des ordres exécutables. Un système informatique reçoit et transmet les ordres d'achat et de vente aux différents acteurs sur les marchés financiers, en les triant par ordre de prix et d'arrivée.

En France, le CAC 40 ou la cotation assistée en continu est le principal indice boursier de Paris créé en 1987. Il regroupe 40 valeurs de sociétés françaises, choisies parmi les 100 entreprises françaises dont les volumes d'échanges de titres sont les plus importants, et dont le poids est déterminé par rapport à leur capitalisation sur le NYSE Euronext. Le NASDAQ est considéré comme le premier marché boursier électronique à ouvrir dans le monde en 1971 aux États-Unis.

Si le système de cotation en continu s’applique aux principaux indices boursiers, comme le CAC40 ou le Dow Jones américain, sachez qu’il y a néanmoins des produits financiers comme les actions qui échappent à cette logique parce qu’ils présentent une liquidité moindre et ont un volume d’échange jugé insuffisant, dans ce cas on parle alors de fixing.

En savoir plus sur les horaires de négociation pour trader sur le CAC 40.

La cotation au fixing

La cotation au fixing permet de calculer la valeur des actions dont la liquidité est moindre, ou dont le volume d'achat et de vente est insuffisant pour être coté en continu. Ce système, qui laisse le temps nécessaire aux titres pour accumuler des ordres suffisants, intègre une quantité importante d'ordres de bourse au calcul des côtes.

Contrairement au système de cotation en continu, la cotation au fixing regroupe tous les ordres de bourse passés sur un actif concerné, pour en calculer le cours à raison d’une (le fixing simple), à deux fois (le fixing double) par jour seulement (on parle alors de fixing d'ouverture à 7h15 et de fixing de clôture à 17h35). Ces heures de cotation sont fixes et représentent les seuls moments durant lesquels on peut obtenir un cours d’équilibre.

Comment fonctionne la cotation en Bourse ?

Comment se déroule une journée en cotation continu

  • La préouverture : entre 7h15 et 9h, il y a ouverture de la plateforme de négociation et enregistrement automatique des ordres saisis dans le carnet d’ordres. Cette phase ne donne lieu à aucune transaction

  • Le fixing d'ouverture : à 9h, il est calculé et diffusé le cours d’ouverture (le prix auquel la quantité maximale de titres peut s'échanger entre les acheteurs et les vendeurs)

  • La séance : entre 9h et 17h30, les ordres sont entrés, modifiés ou annulés. Les ordres arrivants sont immédiatement confrontés aux ordres disponibles en contrepartie dans le carnet d'ordres pour exécution. En cas de non-exécution, l’ordre restera dans le carnet d’ordres jusqu'au moment où un ordre se présentera en contrepartie. Les ordres sont exécutés suivant deux règles de priorité : la priorité de prix (une meilleure limite de prix aura la priorité) et la priorité de temps ( les ordres entrés plus tôt ont priorité sur ceux entrés plus tard)

  • La préclôture : entre 17h30 et 17h35, il y a enregistrement automatique des ordres saisis dans le carnet d'ordres central sans donner lieu à une transaction

  • Le fixing de clôture (17h35) : on calcule le cours de clôture (le prix auquel la quantité maximale de titres peut s'échanger entre les acheteurs et les vendeurs) en se basant sur les ordres enregistrés lors de la préclôture

  • La négociation au dernier cours ou le « trading at last » : pendant cette phase, il est possible d'entrer des ordres et de les exécuter au cours de clôture. Pendant ce temps (soit 5 minutes), seuls les ordres avec une limite égale au cours de clôture sont acceptés, alors que les ordres comportant des limites différentes sont rejetés.

Les horaires de fixing à connaître

Une journée en cotation en double fixing se déroule comme suit :

  • L’accumulation des ordres entre 07h 15 et la première enchère aléatoire

  • La première enchère aléatoire entre 11h et 11h30

  • Le trading at last entre la première enchère aléatoire et jusqu’à 15h

  • L’accumulation des ordres entre 15h et jusqu’à la seconde enchère aléatoire

  • La seconde enchère aléatoire entre 16h et 16h30

  • Le trading at last entre la seconde enchère aléatoire et jusqu’à 17h30

  • L’accumulation des ordres entre 17h30 et 17h40.

Une séance au fixing simple se déroule de cette manière :

  • La préouverture entre 07h15 et 15h : pendant cette phase, il y a l’enregistrement des ordres sans effectuer des transactions

  • Le fixing (15h) : le système central fixe le prix d’ouverture auquel le plus grand nombre de titres sera échangé

  • La négociation au fixing (entre 15h et 15h 30) : c’est la phase d’exécution des ordres transmis au cours limité du prix du fixing.

Avantages et inconvénients des types de cotation

S’il existe des risques associés à toutes les formes d'investissement, sachez toutefois que le type de cotation choisi pour le calcul d'une valeur boursière n’a pas d’incidence spécifique sur les transactions que vous effectuez en bourse. Les valeurs boursières concernées par les deux types de cotation diffèrent principalement en fonction de leur liquidité. Ainsi, le choix des titres à négocier dépendra aussi du système de cotation.

En optant de négocier sur des valeurs à faible liquidité, vous pourrez le faire avec le système de cotation au fixing dont le plus grand inconvénient est lié au fait que vous ne pourrez connaitre l’évolution du cours que sur le moyen terme. Si vous préférez le Day trading ou le micro-trading, il vous sera avantageux d’opter pour les titres cotés en continu pour profiter d’une bonne liquidité et d’une forte réactivité.

Il est vivement conseillé aux traders de bien s'informer et de prendre le temps de comprendre le fonctionnement des produits financiers avant d'investir en Bourse. Avec IG, IG vous pouvez négocier sur plus de 17 000 valeurs financières au travers des turbo24, des produits barrières et options vanilles et ainsi que des CFD sur une plateforme de trading en ligne rapide et intuitive.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Découvrez comment prendre position sur les marchés

Découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez investir et leur fonctionnement grâce au cours d’ « Introduction aux marchés financiers » disponible sur IG Academy.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.