Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 70% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 70% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi.
Une forte volatilité augmente le risque de perte soudaine, importante ou rapide.
Pour accorder la priorité aux services fournis à nos clients existants, IG ne permet pas actuellement d'ouvrir de nouvelles positions sur les actions US, GameStop et AMC Entertainment.

Que sont les FANG et sont-ils une bonne opportunité d'investissement ?

Les sociétés technologiques acquièrent d’autres entreprises afin d’alimenter leur croissance et d’élargir leur offre. Ces rachats ont souvent un impact significatif sur le cours des actions du secteur. Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans le trading des acquisitions digitales.

FANG

Tout ce qui monte... continue de monter ? L’excellent rendement des actions FANG (Facebook, Amazon, Netflix et Google, officiellement appelé Alphabet) représente un dilemme pour les investisseurs. Ces entreprises vont-elles continuer leur croissance et prendre encore plus de valeur, ou s’avéreront-elles surachetées du fait d’un comportement moutonnier qui frappe souvent les marchés ?

Pendant un certain temps, ces titans de l’industrie technologique ont propulsé les marchés vers de nouveaux sommets. Au cours des 12 mois précédant le 21 juillet 2017, Facebook a affiché un gain de 36%, Amazon de 38%, Alphabet de 32% et Netflix de 120%, alors que les deux autres géants, Microsoft et Apple ont affiché des gains respectifs 32 et 51%. Ces entreprises sont toutes cotées au Nasdaq à New York. 

Certains commentateurs prévoient régulièrement une répétition de la bulle internet des années 2000 dont le ralentissement entrainerait l’effondrement des cours des actions FANG voire celles des FAAMG (qui inclut Apple et Microsoft mais exclut Netflix). Par exemple Howard Gold, chroniqueur pour « MarketWatch », fait un parallèle avec l’éclatement de la bulle internet de 2000 : « Les grands gagnant de cette époque étaient les entreprises des technologies de l’information qui généraient des revenus faramineux », tout comme aujourd’hui.
« Cela ne les a cependant pas protégé contre le fiasco qui s’ensuivit... Même une forte croissance des bénéfices n’empêche pas les actions les plus rentables de s’effondrer. »

M. Gold conclut : « Les investisseurs devraient être extrêmement prudents lorsqu’ils injectent de l’argent dans ces actions en espérant qu’elles continuent de croître exponentiellement. »

Cependant, alors que le marché des technologies poursuit sa forte progression, il offre un support fondamental à la croissance de ces actions. Il est prévu que la taille du marché du Cloud public (le service de stockage dématérialisé) augmente de 17% chaque année, pour atteindre les 390 milliards de dollars d’ici 2020. Selon une analyse de The Motley Fool, ceci a engendré « une véritable ruée vers l’or, où chacun des acteurs tente de se faire une place au sommet du secteur le plus rentable du marché des technologies. »

Google et Facebook mettent davantage l'accent sur les offres de cloud privés internes, renforçant ainsi la concurrence face à Amazon Web Services, Microsoft Azure et l’iCloud d'Apple.

Les acteurs principaux du marché du cloud devancent largement leur plus petits concurrents et sont bien placés sur ces marchés qui connaissent une croissance rapide. Selon The Motley Fool : « Si les FANG maintiennent leur avantage concurrentiel au fil du temps, alors il sera possible de les voir pour ce qu’ils sont vraiment : non pas une mode passagère ou une bulle, mais une force dominante pour les années à venir. »

Voici un aperçu des actions des FANG :

Facebook

Avantages : le nombre d’utilisateurs continue d'augmenter fortement, ce qui stimule la demande publicitaire.

Durant le dernier trimestre, les revenus ont fait un bond de 45% par rapport à l’année précédente, les profits ont augmenté de 71% et les utilisateurs actifs de 17%. Les analystes estiment que l'application Instagram et les vidéos publicitaires seront les principaux moteurs de la future croissance. Facebook génère des torrents de free cash flow (trésorerie nette) qui peuvent être réinvestis dans l’entreprise.

Risques : les taux de croissance de ses revenus devraient diminuer à mesure que le site atteint la limite de publicité qu’il peut afficher sur son fil d'actualités. Les investisseurs n'aiment pas les surprises et un ralentissement plus important que prévu pourrait faire chuter la cote de l’action.

Amazon

Avantages : le bénéfice par action a dépassé deux fois les objectifs des observateurs en 2017, principalement grâce au service de cloud computing. Cette activité génère la plupart des profits du groupe, ce qui permet de compenser les marges extrêmement faibles du commerce de détail. Les bénéfices devraient augmenter de près de 30% par an au cours des cinq prochaines années et améliorer la rentabilité.

Risques : Amazon aime acquérir des sociétés qui, selon elle, l'aideront à conquérir le monde, comme elle l'a fait récemment avec Whole Foods. Ces rachats sont onéreux et il n’est jamais exclu qu’une future acquisition majeure tourne mal.

Netflix

Avantages : cette année, Netflix a enregistré son premier bénéfice consolidé pour sa branche internationale et ses marchés arrivés à maturité compensent les investissements sur de nouveaux territoires. Au trimestre dernier, l'entreprise à enregistré 5,2 millions de nouveaux membres, un tiers de plus que les estimations de Wall Street.

Il est estimé que le bénéfice par action augmentera de plus de 75% dans les années à venir.

Risques : la rentabilité de l’entreprise est restée assez statique ces dix dernières années malgré un revenue multiplié par sept. Si les objectifs de croissance ne sont pas atteints, la cote stupéfiante des actions (70 fois les bénéfices) pourrait être impactée. La concurrence ne cesse de croître sur le marché du streaming numérique tandis qu’Amazon acroît ses dépenses en matière de contenu et qu’Apple manifeste un intérêt pour du contenu original.
Reed Hastings, le directeur de Netflix admet qu’Amazon est un concurrent « effrayant ».

Google

Avantages : YouTube et le moteur de recherche sur mobiles ont permis à Alphabet d'accroître ses revenus de 21% (un résultat supérieur aux prévisions), et ses bénéfices pour le deuxième trimestre de 2017. Les revenus ont également augmenté pour l'app store Android, le matériel informatique Google et les services de cloud computing. Le groupe génère énormément d'argent.

Risques : la volonté d'innover s'est heurtée à un mur réglementaire en Europe. La Commission Européenne a condamné Google à une amende de 2,42 milliards d’euros, pour abus de position dominante dans la recherche en ligne. Le coût par clic, payé par les annonceurs, a chuté plus que prévu au deuxième trimestre de 2017.

Les activités secondaires du groupe perdent encore beaucoup d'argent (855 millions de dollars en un seul trimestre), ce qui pourrait finir par entraver sa performance économique.

Investissez sur les actions du FANG ou du FAAMG, ainsi que sur une multitude d'autres actions avec notre compte titres IG.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.