Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Les clients professionnels peuvent perdre plus que leur capital investi.

Qu’est-ce qu’un mini-future et comment fonctionne-t-il ?

Un mini-future est un produit à effet de levier adapté à la spéculation et qui permet de tirer profit de l’évolution d’un grand nombre de cours sous-jacents. Découvrons ce qu’est un mini-future et comment cela fonctionne.

Qu’est- ce qu’un mini-future ?

Un mini-future est un titre qui permet à un investisseur de tirer profit de l’évolution d’un grand nombre de cours sous-jacents à la hausse ou à la baisse, en bénéficiant d’un effet de levier. Par « sous-jacent », nous entendons toutes sortes de classes d’actifs. Il peut s’agir d’une action, d’un indice boursier, de devises et de certaines matières premières.

Les premiers contrats de mini-futures ont été créés au début des années 90 pour traiter l’indice SP500. Les mini-futures sont similaires aux warrants et aux options avec quelques différences que nous analyserons plus bas dans cet article.

Ces produits à effet de levier, qui sont adaptés aussi bien pour la spéculation que pour la couverture de risques dans un portefeuille, offrent aux investisseurs la possibilité d'obtenir des rendements avec un montant limité d'actions investi, et d'investir dans des classes d'actifs qui pourraient autrement être difficiles d'accès. Il fonctionne de la même manière que d'autres produits financiers comme les turbos ou les options, où votre risque est limité.

Quelle est la différence entre un mini-future long et un mini-future short ?

Un mini-future peut être un mini-future long ou un mini-future short qui fonctionnent de manière opposée. Avec un mini-future long, l’investisseur anticipe sur une hausse du sous-jacent. Le mini-future long donne à un investisseur la possibilité d'obtenir des rendements sur un marché en hausse. Le mini-future short donne à l’investisseur la possibilité de profiter de la baisse de la valeur d'un actif sous-jacent. Notez que les mini-futures ne donnent pas le droit d'acheter ou de vendre l'actif sous-jacent réel.

Comment fonctionnent les mini-futures ?

Un mini-future se compose de deux éléments : le capital investi par l'investisseur et le prêt offert par l'émetteur. Le niveau de financement est généralement plus élevé que les fonds propres investis. Les mini-futures sont des titres ouverts, sans date d'expiration prédéfinie, et qui n'ont aucune valeur temporelle.

La valeur marchande d’un mini-future n’est autre que sa valeur intrinsèque, autrement dit, la différence entre son « strike » (seuil de référence) et le cours du sous-jacent, ajustée avec un multiplicateur (le nombre de mini futures nécessaires pour acheter l'actif sous-jacent).

De manière générale, la valeur des versements de dividendes du sous-jacent est déduite du niveau de financement du mini-future. Lorsque le sous-jacent stagne, cette valeur diminue lentement avec le temps en raison de l’augmentation progressive du niveau de financement.

L’effet de levier d’un mini-future varie en fonction du cours du sous-jacent. Plus la différence entre le cours du sous-jacent et le niveau de financement est importante, plus l’effet de levier sera ténu. Inversement, l’effet de levier s’amplifiera au fur et à mesure que le cours du sous-jacent se rapproche du niveau stop-loss.

Le niveau stop-loss et le niveau de financement sont distants d’un écart fixe exprimé en pourcentage. Les mini-futures n'ayant pas de date d'expiration prédéfinie, les intérêts sont déduits de la valeur du mini-future à la fin de chaque journée.

Comment trader les mini-futures ?

Prenons l’exemple d’un mini-future long lorsque l’investisseur anticipe une hausse du cours de l’action Total :

  • Prix d’émission : 0,74 euro

  • Ratio : 100:1

  • Sous-jacent : 513,79 euros

  • Niveau de financement : 440,00 euros

  • Niveau stop-loss : 453,20 euros

  • Effet de levier : 6,94

Trois scénarios sont possibles :

  • Scénario 1 : le cours de l’action Total s’apprécie de 10 % : dans ce cas la participation de l’investisseur sera multipliée par 6,94 à cause de l’effet de levier, et la valeur du mini-future augmentera de 69,4 % à 5,14 euros

  • Scénario 2 : le cours de l’action Total baisse de 5 % : alors le mini-future se dépréciera de 34,7 % à 0,48 euro en raison de l’effet de levier

  • Scénario 3 : le cours de l’action Total descend à 453,20 euros et atteint par conséquent le niveau stop-loss : le mini-future échoit et la différence entre le cours d’exécution et le niveau de financement actuel (ratio 100:1) est remboursée à l’investisseur.

Les mini-futures sont des instruments complexes que vous pouvez utiliser pour négocier différents types de produits financiers comme les matières premières, les actions et le forex. Ils sont considérés comme une alternative appréciée par rapport aux autres produits tels que les actions, les ETFs et les CFD.

IG vous propose de négocier plusieurs produits financiers via les Turbo24, les produits barrières et les options vanilles ainsi que les CFD sur sa plateforme de trading en ligne.

Les avantages et inconvénients des mini futures

il existe plusieurs avantages et quelques inconvénients à la négociation des mini-futures.

Les avantages des mini-futures

  • Un mode de fonctionnement simple

  • La transparence dans le mécanisme de fixation de prix

  • Une durée illimitée

  • Des spreads très serrés

  • Un volume important de liquidités

  • Une bonne volatilité

  • L’effet de levier

  • Un instrument de couverture de portefeuille

  • Le niveau stop-loss protège contre des pertes illimitées.

Les inconvénients des mini-futures

  • Le risque de perte totale du capital investi

  • Le paiement des intérêts lorsque vous détenez une position au jour le jour sur un mini-future long.

  • L’effet de levier qui offre un potentiel de gain illimité, peut aussi se refléter négativement sur la valeur d’un mini-future et causer de fortes pertes.

Différences entre mini futures et autres produits dérivés

Si le mini-future présente des similarités avec quelques produits financiers comme le warrant ou les options, il existe cependant quelques éléments techniques qui les distinguent des autres instruments.

Mini-futures vs futures

Un future est un contrat à terme qui permet d’acheter ou de vendre une quantité de biens (indices boursiers, matières premières) à un prix fixe et à une date ultérieure.

À l’opposé des futures traditionnels, les mini-futures sont structurés de façon à ce qu’il n’y ait pas d’appel de marge. Ils offrent aussi un effet de levier parce que l’acheteur ne paie qu’une partie de l’investissement, et le reste est financé par l’émetteur.

Pour en savoir plus sur les futures, découvrez notre page sur comment trader les futures.

L’autre élément qui différencie le mini-future et le future est l’intégration d’un stop-loss qui limite le développement de la valeur négative du produit. Ce stop-loss est introduit pour s’activer lorsque la valeur du mini-future atteint zéro. Le niveau stop-loss protège le capital investi des évolutions défavorables du marché. Si le sous-jacent atteint ce niveau, le mini-future expire immédiatement. Dans ce cas, l’investisseur reçoit une valeur résiduelle qui est en général légèrement inférieure à la différence entre le niveau stop-loss et le seuil de financement.

Mini-futures vs e-mini futures

Il n’existe pas de différence entre un mini-future et un e-mini future. Le S&P500 « e-mini » fut créé en 1997 par le CME, pour faire face à l’ampleur prise par la valeur du contrat S&P500 existant. Le e-mini est très vite devenu le contrat à terme sur indice boursier le plus populaire au monde.

Après la réussite de ce dernier, le CME a introduit le contrat e-mini NASDAQ-100 (NQ), le CBOT et le DJI mini futures (YM). Plus tard, plusieurs autres e-minis furent créés, tels que le « CL » pour le WTI Crude oil, le « ZN » pour le 10 Years T-Note, le « ZF » pour le 5 Years T-Note et le « GC » pour l’or.

Mini-futures vs options

Les options donnent à un investisseur le droit, et non l'obligation, d'acheter (ou de vendre) des actions à un prix spécifique à tout moment, tant que le contrat est en vigueur. Un contrat future oblige un investisseur à acheter ou à vendre à une date future précise, à moins que la position du détenteur ne soit clôturée avant la date d'expiration.

Les deux sont des produits financiers que les investisseurs peuvent utiliser pour gagner de l'argent ou pour couvrir leurs investissements actuels. De plus, les options ont une maturité prédéterminée, avant laquelle les investisseurs doivent procéder à un roulement de la position s’ils désirent conserver leur couverture.

Mini-futures vs warrants

Le « warrant » est un produit dérivé à effet de levier émis par une banque qui confère le droit, et non l'obligation d'acheter ou de vendre un actif à un prix et à une date déterminée à l'avance. Le prix du warrant est directement corrélé à celui de l'actif financier sur lequel il est basé. Contrairement au warrant, le mini-future a une durée de vie illimitée (un produit open end), tant que le niveau stop-loss n’est pas atteint, ce qui mettrait immédiatement un terme au contrat.

Lorsque la barrière knock-out est atteinte ou franchie, le produit arrive à échéance et est liquidé par l’émetteur. L’investisseur touche alors la valeur résiduelle.

Ces informations ont été préparées par IG Europe GmbH et IG Markets Limited. En plus de la déclaration ci-dessous, le contenu de cette page ne contient pas d’enregistrement de nos cours, ni d’offre ou de sollicitation d’une transaction sur un instrument financier. IG décline toute responsabilité quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces commentaires et aux conséquences qui pourraient en découler. Aucune déclaration ou garantie n’est donnée quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité de ces informations. Par conséquent, toute personne qui agit en son nom le fait entièrement à ses propres risques. Toutes les recherches citées ne tiennent pas compte des objectifs spécifiques d’un investissement, de la situation financière ou des besoins propres à chaque investisseur susceptible de les recevoir. Ces informations n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et, en tant que tel, sont considérées comme une communication marketing. Bien que nous ne soyons pas spécifiquement contraints de traiter en amont de nos recommandations, nous ne cherchons pas à en tirer profit avant qu’elles ne soient fournies à nos clients. Voir la déclaration relative aux recherches non indépendantes et le résumé trimestriel.

Découvrez comment prendre position sur les marchés

Découvrez tous les marchés sur lesquels vous pouvez investir et leur fonctionnement grâce au cours d’ « Introduction aux marchés financiers » disponible sur IG Academy.

Pour aller plus loin

Informez-vous sur les frais et commissions liés au trading avec notre tarification transparente.

Découvrez pourquoi tant d'investisseurs nous accordent leur confiance, et ce qui fait de nous les leaders du courtage en ligne sur CFD.

Consultez notre calendrier économique pour suivre les événements économiques majeurs.