Recherche
40 ans d’expérience
152 600 clients à travers le monde
15 000 valeurs disponibles

Par quoi le cours de l’or est-il influencé ?

Découvrez les facteurs qui impactent le cours de l'or. Le métal est-il encore un bon investissement ?

Depuis des siècles, l'or est le métal précieux le plus recherché au monde, convoité tant pour ses valeurs culturelles que financières. Plus récemment, l'or est devenu un actif négociable. Il est considéré comme une valeur refuge parce qu'il tend à conserver sa valeur en période de turbulences. Découvrez les facteurs qui impactent le prix de l'or.

Transcript

Pourquoi l’or est–il si recherché ?

L’intérêt pour l’or existe depuis des siècles. Les premières pièces d'or pur ont été frappées par le Roi Crésus de Lydie, 500 ans avant JC.

Contrairement à la plupart des actifs financiers, la perception de la valeur de l’or dépasse celle de la monnaie liquide, papier ou de tout autre instrument financier. Étant donné que l’or n’est ni fabriqué, ni contrôlé par les gouvernements, on peut en acheter et en vendre anonymement pour son propre compte.

Comment le prix de l’or est-il fixé ? Sa valeur évolue en fonction de plusieurs facteurs :

Les incertitudes géopolitiques et financières

L’or est parfois qualifié de “valeur refuge”, car les gens se rattachent au niveau relatif de sécurité qu’elle offre pendant les périodes de tensions sur les marchés et dans le monde. Pendant ces périodes, l’or offre souvent une performance supérieure aux autres investissements.

La valeur du dollar américain

Bien que le dollar soit une monnaie de réserve mondiale, lorsque sa valeur baisse par rapport aux autres devises dans le monde, les investisseurs se tournent généralement vers l’or. À l’inverse, en contexte semblable, si le dollar augmente, l’intérêt pour l’or diminue.

L’inflation

En période d’inflation.

Quand les prix à la consommation augmentent, le prix de l’or sert de protection contre l’inflation car son prix a tendance à croître lorsque le coût de la vie augmente également.

En période de déflation.

Cependant l’or se distingue également en période de déflation. Quand les prix à la consommation chutent, que les activités commerciales ralentissent et que l’économie est impactée par la dette. Cela avait alors été le cas lors de la dernière grande dépression des années 1930. L’or avait alors servi de réserve de richesse. 

L’offre et la demande

La simple équation entre l'offre et la demande a également un impact sur le prix.

Si l’on imagine que tous les autres facteurs restent stables et que l’offre augmente, le prix de l'or diminuera. Cela obligera les producteurs à fermer les mines les moins rentables, ce qui engendrera une baisse naturelle de l'offre et fera repartir les prix à la hausse.

Si la demande chute, dans le cas où d'autres marchés paraîtraient plus intéressants aux yeux des investisseurs par exemple, le prix de l’or diminuera. À l’inverse, si la demande pour l’or augmente, le prix du métal augmentera également, si l’on considère que l’offre reste inchangée.

Comme tous les autres actifs, le prix de l’or peut fluctuer. Au cours des 30 dernières années, l'or a atteint un niveau record de 507$ par once après l’effondrement des marchés lors du "Black Monday" d'octobre 1987. Ce record a été battu une première fois en 2006 à 701$, puis une deuxième fois en 2009 à 1219$, avant d'être balayé de manière spectaculaire en août 2011 par son record historique de 1912$, atteint lors de la crise financière.

Le prix de l'or atteindra-t-il de tels sommets dans les dix ans à venir ? Cela dépendra de la façon dont les incertitudes actuelles évoluent.

 

Naviguez à travers les onglets ci-dessous et cliquez sur les cercles pour comprendre ce qui influence le cours de l'or.

  • Demande d'or 2015

    Les investisseurs surveillent la demande d’or lorsqu’ils investissent sur cette matière première comme son prix est susceptible d’augmenter à mesure que la demande croît. Cependant, la demande d’investissement (en particulier les ETF) a un impact beaucoup plus important sur le prix de l’or que la demande des consommateurs. Quels sont les marchés qui ont consommé le plus d’or en 2015 ?

    Gold demand 2015

  • Stress financier et crises politiques

    Dans les périodes de stress financier et/ou d'instabilité politique, l'or est utilisé comme valeur refuge car il tend à conserver sa valeur. Compte tenu des incertitudes considérables qui pèsent sur l'économie mondiale depuis 2008, l'or est devenu un véritable véhicule d'investissement. Plus récemment, le Grexit et la crise en Chine ont secoué les marchés financiers, et ont donné à l'or une perspective plus attrayante.

  • Taux d'intérêts

    Les taux d'intérêts sont un autre facteur pouvant influer sur les mouvements du cours de l'or. Depuis la crise financière de 2008, la relation inverse entre le prix de l'or et les taux réels est particulièrement forte. Les périodes de taux d'intérêts réels faibles ou négatifs sont particulièrement positives pour l'or. La situation actuelle, où les signes d'une reprise progressive encouragent la Réserve fédérale à augmenter ses taux d'intérêts, pourrait contribuer à réduire la demande d'investissement sur l'or.

    Gold demand 2015

  • Inflation

    Les taux d'inflation et d'intérêts sont étroitement liés. Une hausse soutenue des prix conduit à des taux d'intérêts plus élevés. L’or a tendance à enregistrer de bons résultats en période de forte inflation/déflation lorsqu'on assite à une forte hausse des tensions financières. La période de déflation qui a eu lieu entre décembre 2014 et mars 2015 est corrélée avec la hausse du prix de l'or.

    Gold demand 2015

  • Dollar

    L’or se trade souvent de manière opposée à l'évolution du dollar. Un dollar fort est considéré comme un signal baissier pour les matières premières comme l’or puisqu'elles sont libellées en dollar américain. Cependant, la corrélation entre le dollar et l’or pourrait changer dans le long terme à mesure que le marché se déplace vers l’Asie.

    Gold demand 2015

        -
        +
        +
        x

        Il y a cent ans, une once d’or vous aurait permis d’acheter un costume de qualité chez un couturier parisien. Aujourd’hui, cette même once vous permettrait encore de vous procurer le même costume de qualité. Voilà le propre de l’or, c’est une réserve de valeur. Toutefois, le métal a-t-il encore sa place au sein du portefeuille des investisseurs ?

        L’or, une valeur refuge 

        Durant la majeure partie de notre histoire, l’or et la monnaie étaient semblables. Leur lien a commencé à se dissiper avec l’introduction du papier monnaie. Cette relation a été irrévocablement brisée au 20ème siècle, lorsque les économies des pays développés ont abandonné l’étalon-or. À partir de ce moment, les devises n’ont plus créé de contrepartie en or pour émettre leur monnaie qui était une garantie d’échange en or.

        Malgré la fin de ce système, l’or attire toujours les investisseurs qui l’utilisent comme réserve de valeur. Le métal est traditionnellement utilisé pour se protéger contre l’inflation car il tend à maintenir sa valeur en période de hausse des prix.

        Est-ce un bon investissement ?

        L’or a tout à fait sa place dans un portefeuille d’investissement. Il est souvent recommandé d’en détenir constamment en petite quantité, simplement pour des raisons de diversification. Pendant les périodes de forte inflation, sa pondération doit augmenter dans un portefeuille. Mais durant les périodes économiques homogènes, il devrait être considéré comme n’importe quel autre investissement, avec ses avantages et ses inconvénients. Le manque de rendement et de croissance du capital (en dehors des périodes de stress économique élevé) signifie que son potentiel par rapport aux actions et autres classes d’actifs est limité.

        Certains investisseurs voient l’or comme une valeur obligatoire à avoir constamment dans leur portefeuille mais ceux-ci ont perdu de vue le tableau d’ensemble. Il a parfois été donné beaucoup trop d’importance à l’or, s’empressant d’en détenir pour se protéger de l’hyperinflation et de la volatilité à venir. Ils sont alors passés à côté des rallyes historiques des actifs clés à risques tels que les actions.

        Les banques centrales et l’or

        Les banques centrales nationales détiennent d’importantes réserves d’or (bien que le montant réel fluctue au cours du temps). Les États-Unis ont mis fin à la convertibilité du dollar en or dans les années 1970. Maintenant, même si en théorie les réserves d’or continuent d’agir comme garant ultime de la monnaie, la force économique d’un pays est plus importante que ses réserves. Les achats et ventes en or des banques centrales renvoient encore un signal de tendance fort. Cependant, la première annonce officielle, en juillet 2015, des réserves d’or de la Chine a surpris les marchés. Elles ont révélé que les réserves d’or du pays avaient progressé de près de 60% depuis 2009. La Chine reste toutefois derrière la France qui est le quatrième détenteur de métal jaune de la planète.  

        Or versus dollar américain

        La méthode standard pour évaluer l'or est de mesurer son prix. On calcule le nombre de dollars qui devraient être échangés pour posséder une once d'or, par exemple, 1200 dollars par once. Le dollar américain et le prix de l'or ont une relation inverse. Lorsque le dollar américain monte, l'or baisse. L’or baisse également lorsque les rendements des obligations augmentent, en particulier ceux des obligations à 10 ans du Trésor américain, considérées comme la référence suprême pour les rendements.

        Contrairement à de nombreux autres investissements, l'or ne rémunère pas en intérêt ses détenteurs. Lorsque les taux d’intérêts sont faibles, ce qui coïncide généralement avec des périodes d'incertitude économique, l'or a tendance à progresser car les investisseurs en achètent plus en raison de son statut de valeur refuge. Lorsque les taux d'intérêt et les rendements commencent à augmenter, l'or marque le pas, les investisseurs se tournent vers d'autres actifs qui leur fourniront un retour sur investissement plus régulier.

        Prix de l'or
        Source: Bloomberg

        L’offre et la demande d'or

        Bien que les opérateurs du secteur minier soient des entreprises internationales, la quantité globale d’or produite chaque année est encore très faible par rapport aux milliers de tonnes de métaux exploités. Cependant, même si son prix a baissé, la production a atteint des niveaux records, à plus de 3 000 tonnes en 2014 contre environ 2 400 tonnes en 2008. Cela est dû en grande partie au fait que les mineurs d’or soient obligés d’accélérer la vitesse pour garder la même position. Les montagnes de dettes accumulées pendant les années de boom, lorsque le prix ne cessait de grimper, doivent encore être remboursées. Et comme les prix baissent, la production minière continue de progresser. Le plus grand producteur dans le monde est la Chine, avec environ 15% en 2014 de la production mondiale, 20% en Afrique et 14% en Russie et ses voisins. La Chine est également devenue l’un des plus grands importateurs d’or au monde, grâce à une forte demande.

        On peut citer quatre domaines clés de la demande en or – la bijouterie, les technologies, les investisseurs et les banques centrales. Nous avons déjà mentionné le dernier point et nous allons passer au troisième plus tard dans l’article. La demande destinée à la bijouterie est l’utilisation « classique » de l’or – en particulier en Inde et en Chine où les bijoux en or sont très prisés. La demande à destination des technologies progresse, grâce à l’utilisation de l’or comme conducteur d’électricité. Chaque puce d’ordinateur nécessite un composant d’or, générant une demande faible mais constante.

        Comment négocier l’or

        Avant de négocier l’or, il est important de se rappeler qu’il y a plusieurs manières d’acheter et de vendre ce métal. La première, est par le biais d’achats physiques d’or, soit sous la forme de lingots ou de pièces. Cette méthode est la plus ancienne mais aussi la plus coûteuse, car le coût de détention doit également être pris en compte. Le marché est également beaucoup moins liquide, ce qui peut également très rapidement conduire à une augmentation des coûts de transaction.

        Un deuxième moyen est par le biais de fonds négociés en bourse (ETF) ou Exchanged Traded Funds. Ce produit est conçu pour suivre le cours de l’or sur les marchés mondiaux. Il a l’avantage d’être un instrument liquide, avec des coûts de transaction faibles. Pour les investisseurs privés, ce peut-être un moyen simple et plus rentable d’être exposé à l’or.

        Une troisième méthode consiste à utiliser les CFD (Contrats pour la différence) pour négocier l’or. Les CFD comprennent des avantages similaires aux ETF, en ce qui concerne les transactions rapides et à moindre coût. Ce sont des produits à effet de levier. Cependant, ils doivent être abordés avec sérieux car il est possible de subir d’importantes pertes. Les CFD permettent aux investisseurs de prendre des positions longues et courtes sur l’or en profitant de la hausse ou de la baisse des cours.

        Enfin, l’or peut être échangé par le biais d’achat et de vente d’actions de certaines sociétés minières. Celles-ci sont fortement corrélées au prix de l’or, et peuvent être un moyen intéressant de négocier le prix de l’or en tenant compte des niveaux de production, des marges de profits et des autres données fondamentales. 

            Contrat Journalier  Futures Non-datés Contrat EUR ETF Actions Options Jour  Options Hebdo  Option Mois Options
        digitales
        Pétrole  US Brut Léger Oui Oui Oui Oui Oui Oui* Oui Oui Oui Oui
        Brut Brent    Oui Oui Oui Oui Oui*        
        Métaux  Or   Oui Oui Oui Oui Oui* Oui Oui Oui Oui
        Argent   Oui Oui   Oui Oui* Oui   Oui Oui
        Cuivre  High grade (COMEX)   Oui Oui   Oui Oui*        
        Copper (LME) Ordres par téléphone uniquement – Contrats futures à échéance trois mois

        * Actions des sociétés du secteur de la matière première.

        Facteurs de prix

        Il y a un certain nombre de facteurs clés qui influent sur le cours de l’or. Le premier est celui des taux d’intérêts. Lorsque ces derniers sont en hausse, l’or a tendance à baisser car les investisseurs se rabattent vers les obligations d’Etat et les autres classes d’actifs dont le rendement reste lié aux taux d’intérêts. Le taux d’intérêt le plus important est celui fixé par la Réserve fédérale, la Banque centrale américaine qui est l’arbitre clé des marchés mondiaux.

        Les événements géopolitiques jouent également un rôle important. En période de conflits internationaux, l’or grimpe généralement car les investisseurs achètent le métal pour se protéger des incertitudes.

        Les niveaux d’offre et de demande sont également à surveiller. Comme n’importe quelle matière première, la production d’or progresse et recule au cours du temps, tout comme le niveau de la demande. La période de fête en Inde et en Chine est souvent un moment clé pendant laquelle la demande d’or progresse car la population s’échange traditionnellement des bijoux en or.

        La production industrielle oriente légèrement les prix de l’or ainsi lorsqu’elle augmente, la demande d’or augmente et vice versa.

        Pour analyser le cours de l'or en temps réel, visitez notre page sur l’or et suivez les news et analyses des analystes de marché IG sur les perspectives et tendances du prix de l’or.  

        Nous contacter

        Notre Service Clients est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

        01 70 98 18 19

        ou par email à support.fr@ig.com.