Taux d'intérêt - définition

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Le montant qu'un prêteur facture à un emprunteur pour un prêt d'actif, est généralement exprimé en pourcentage du montant emprunté. Ce pourcentage fait référence au montant payé chaque année (connu sous le nom de taux annuel en pourcentage) mais peut être utilisé pour exprimer les paiements de façon plus ou moins régulière.

Les taux d'intérêts peuvent être simples ou composés. L'intérêt simple est dérivé du prêt original (appelé aussi le principal), tandis que l'intérêt composé est calculé du principal plus tout intérêt encouru sur la durée du prêt. Donc si un prêt à 100€ a un intérêt composé de 5%, après un an l'intérêt sera de 5% de 105€ (les 100€ originaux plus 5€ d'intérêt encouru).

La plupart des taux d'intérêt bancaires sont dérivés du taux de référence mis en place par leur banque centrale : le taux auquel les banques privées peuvent emprunter de l'argent à leur banque centrale. Les banques centrales utilisent le taux d'intérêt pour contrôler l'inflation et les dépenses, en augmentant les taux d'intérêts, le coût d'emprunt et les bénéfices d'épargnes sont tous deux augmentés, ce qui dissuade les dépenses. Après la récession, plusieurs banques centrales ont fait chuter leur taux pour encourager les dépenses.

Les changements sur le taux de référence peuvent faire bouger les marchés de façon importante, et sont donc des événements capitaux pour les traders. Les investisseurs peuvent aussi spéculer sur les changements de taux d'intérêt, par le biais d'instruments financiers comme les obligations ou leurs produits dérivés.

Pour aller plus loin

Consultez les prochaines annonces de taux d'intérêt depuis notre  calendrier économique.

Nous contacter

Notre Service Clients est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

01 70 98 18 19

ou par email à  support.fr@ig.com.