Ratio de concentration - définition

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Le ratio de concentration (ou CR) d’un secteur correspond à la taille d’un certain nombre d’entreprises dans un secteur comparé à la taille globale de ce secteur. On l'utilise pour calculer le degré de domination d'une ou plusieurs entreprises d'un secteur.

Les ratios de concentration ont tendance à se focaliser sur les recherches et analyses économiques et se présentent sous forme d’équation. Le nombre de sociétés pris en compte dans le ratio de concentration est visible sous forme d’exposant à côté des lettres CR. Les ratios les plus répandus sont CR4 et CR8. Ils indiquent les niveaux comparatifs de la production des quatre et des huit entreprises majeures, comparés à l’ensemble du secteur. CR1 indique la taille comparative de l’entreprise leader d’un secteur.

Le ratio de concentration est un pourcentage. 0% signifie que la concurrence et totalement parfaite entre les compagnies, 100% représente un monopole intégral (dans ce cas, CR1=100) ou un oligopole, si plus de sociétés sont prises en compte dans le calcul. 

Pour aller plus loin

Découvrez  les cours en temps réel de nos actions.

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.