Quantitative easing - définition

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Le quantitative easing (QE) ou assouplissement quantitatif est une politique économique et monétaire destiné à baisser les taux d’intérêt et à augmenter la masse monétaire. C’est depuis la crise financière de 2008 et la récession qui a suivi qu’il est davantage utilisé. 

Le QE est généralement utilisé pour stimuler une économie lorsque le fonctionnement traditionnel de la politique monétaire n’est plus efficace, par exemple lorsque les taux d’intérêts sont bas ou proche de zéro.

L’implication de la banque centrale dans le QE se résume à acheter des actifs financiers (généralement sous la forme d’obligation), appartenant au gouvernement ou à d’autres acteurs privés du marché comme les banques. Pour ce faire, la banque centrale va créer davantage de monnaie et ainsi augmenter son bilan.

L’objectif du QE est d’inonder le marché de liquidité et entrainer ainsi une baisse des taux d’intérêts ; encourageant ainsi les banques à effectuer des prêts et donc que les consommateurs et entreprises dépensent à leur tour. Les banques centrales subissant le QE doivent maintenir à l’équilibre, ce qui peut s’avérer délicat car l’augmentation rapide de la liquidité peut entrainer une augmentation intenable de l’inflation.

Pour aller plus loin

Retrouvez les annonces à venir des banques centrales dans notre calendrier économique.

Nous contacter

Notre Service Clients est disponible 24h/24 à partir de 9h le dimanche jusqu'à 23h le vendredi et de 10h à 18h le samedi.

01 70 98 18 19

ou par email à support.fr@ig.com.