Option d’achat couverte - définition

Qu’est-ce qu'une option d’achat couverte ?

Une option d’achat couverte (ou covered call en anglais) correspond à une stratégie de trading recourant à des options call. Elle consiste à détenir une position longue sur un actif négociable, tout en vendant une option call sur ce même actif dans le but d’améliorer le rendement global du portefeuille.

Découvrez comment investir sur les options

Apprenez-en plus sur le trading sur options, notamment sur quels marchés investir, ce qui influence les cours et les stratégies à privilégier.

Pourquoi les investisseurs utilisent-ils les options d'achat couvertes (covered calls) ?

Les options d’achat couvertes sont utilisées par les traders qui sont en principe haussiers mais qui estiment que le cours de l’actif sous-jacent augmentera graduellement ou qu’il ne dépassera pas un niveau déterminé. Dans cette situation, le trader pourra tirer profit aussi bien de sa position longue que de la vente de son option call.

Cela lui permettra de réaliser un gain supérieur à celui qu’il aurait enregistré en ouvrant uniquement la position longue. Si leurs prévisions haussières s’avèrent correctes, la vente d’option call sert à compenser une partie de pertes subies par les traders en raison de la baisse du cours de l’actif.

Comment fonctionnent les options d’achat couvertes ?

Les options d’achat couvertes impliquent que le trader détenant une position longue sur un actif renonce à son droit de vendre celui-ci au moment de son choix au prix du marché. Au lieu de cela, conformément aux obligations attachées à une option call, il doit vendre l’actif à l’acheteur à la date d’échéance et au prix d’exercice, sous réserve que l’acheteur exerce son droit d’achat.

Le vendeur de l’option call aura des raisons de s’inquiéter seulement si le cours de l’actif sous-jacent dépasse le prix d’exercice, dans quel cas l’acheteur sera susceptible d’exercer son option. Toutefois, si les vendeurs sont déjà positionnés à la hausse sur l’actif sous-jacent, ils profiteront de toute manière de la hausse du cours.

En général, les acheteurs des calls exerceront leur droit d’achat si le cours sous-jacent dépasse le prix d’exercice prédéterminé avant la date d’échéance convenue ou à l’échéance. Si le cours sous-jacent n’atteint pas le prix d’exercice, il est peu probable que l’acheteur exerce son option car l’actif sous-jacent sera moins cher sur le marché libre.

Exemple d’option d’achat couverte

Admettons qu’un trader détienne 100 actions de la société ABC et qu’il estime qu’il est fort probable que celles-ci généreront des profits à long terme. Cependant, il s’attend à ce que le cours de l’action baisse à court terme ou qu’il n’augmente pas de manière significative par rapport au cours actuel qui est de 50 €.

Par conséquent, le trader décide de vendre une option call sur cette action au prix d’exercice de 60 €. Il touchera une prime au moment de la vente de son option call mais il limitera son potentiel de gain au niveau de 60 €, soit un bénéfice de 10 € par action.

Dans le cadre de cet exemple, supposons que la prime de l’option call soit de 100 centimes par action. Puisque les options sont toujours négociées en lots de 100 actions, le trader recevra une prime totale de 100 €.

Il réalisera des profits jusqu’à ce que le cours de l'action n’atteigne 60 €. Une fois ce plafond dépassé, tous les gains supplémentaires seront neutralisés par les pertes induites par la vente de l’option call. C’est parce que le cours de l’actif sous-jacent a dépassé le prix d’exercice, ce qui signifie que l’option est « in the money ».

Par conséquent, le gain maximum que le trader pourra dégager correspond à la prime de 100 € et un profit de 10 € par action. Le gain total est donc limité à 1100 € (pour le cours de l'action sous-jacente de 60 € ou supérieur) car le trader détient 100 actions.

Si le cours de l'action dépasse le niveau de 60 €, le trader ne réalisera pas ces gains additionnels ou, pour être plus précis, les profits générés par sa position longue sur les actions ABC seront neutralisés par les pertes induites par la vente de l’option call.

Néanmoins, si le cours de l'action baisse ou qu’il augmente de manière plus modérée, la prime obtenue au moment de la vente de l’option call constitue une source de revenu utile, permettant d’augmenter les gains ou de réduire les pertes.

Avec IG

Chez IG, les options digitales ne sont disponibles que pour les clients professionnels.

Développez vos compétences de trading

Découvrez comment trader avec IG Academy grâce à nos cours interactifs, webinaires et séminaires.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - À

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.