IPC (Indice des Prix à la Consommation) définition

L'indice des prix à la consommation ou IPC (en anglais Consumer Price Index ou CPI) permet de mesurer la variation du niveau moyen des produits et services consommés par les ménages. L’IPC est l’instrument qui permet de mesurer l'inflation ou la déflation en cas de baisse des prix sur une période donnée.

Qu’est-ce que l’IPC ?

L’IPC est un indice des prix et non un indice du coût de la vie. Cet indice mesure l'évolution des prix des biens et services achetés par les ménages privés. Il permet aux consommateurs de savoir de combien ils doivent augmenter ou diminuer leurs dépenses pour garder le même volume de consommation malgré les variations de prix.

L’évolution des prix est mesurée en définissant un "panier-type" qui est une sélection représentative de biens et services consommés par les ménages privés.

L’IPC sert :

  • À indexer une valeur monétaire donnée dans le temps

  • À déflater divers agrégats économiques

  • À établir et à faire le suivi de la mise en œuvre des politiques économiques

  • À faire des analyses et des recherches économiques sur des sujets divers comme par exemple les causes et les effets de l'inflation

Comment calculer l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) ?

L'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) est l’organe qui s’occupe de calculer l'IPC en France. L'Insee collecte chaque mois au moins 200 000 prix (prenant en compte presque tous les biens et services à l'exception des services hospitaliers privés, de l’assurance-vie et des jeux de hasard) dont 160 000 prix par l'intermédiaire d'enquêteurs et le reste auprès des opérateurs de télécommunications, d’organismes tels qu’EDF ou la SNCF, des services publics locaux et dans les catalogues de vente par correspondance.

L'Insee collecte aussi 500 000 prix "dématérialisés" au travers des tarifs, des prix sur internet, des données administratives, etc. Notez que depuis janvier 2020, les données de caisse (comme les produits alimentaires industriels, les produits d'entretien, d'hygiène et de beauté vendus en supermarchés et hypermarchés) recueillies par les enseignes de la grande distribution au moment où le consommateur passe à la caisse du magasin se sont ajoutées à cette collecte de prix.

Une observation régulière des prix de ces biens est réalisée à des périodes différentes et L'Insee s’occupe de calculer l’évolution du prix entre deux périodes pour chaque série de biens. Pour obtenir une évolution moyenne du prix du panier, on calcule la moyenne pondérée selon le poids de chaque produit.

L’Insee exclu de ce calcul certains biens et services en raison de la difficulté d’observation de l’évolution de leurs prix comme :

  • Les ventes de véhicules d’occasion entre particuliers

  • Les meubles anciens, les œuvres d’art et tapis anciens acquis principalement à des fins d’investissement

  • Les services de plomberie et d’électricité concernant de gros travaux d’entretien et de réparation

  • Les services hospitaliers privés

  • Les services de l’assurance-vie

  • Les frais de services payés par les propriétaires-occupants pour les types d’assurances généralement contractées par les propriétaires-loueurs

  • Les pierres et métaux précieux ainsi que les bijoux fabriqués à partir de ces pierres et métaux, acquis principalement comme réserves de valeur

Exemple d’IPC

Pour un panier composé de deux produits par exemple (pain et lait), on relève premièrement les prix des produits qui composent le panier à une date donnée, puis refaire l’opération à une date postérieure (soit une année après).

Prix au kilo au 1er janvier

2017

2018

Pain

10 €

12 €

Lait

15 €

16 €

Total du panier

25 €

28 €

En achetant un kilo de chaque produit, votre panier passe de 25€ au 1er janvier 2017 à 28€ au 1er janvier 2018, soit une hausse de 3€. Ainsi pour calculer l’indice au 1er janvier 2018, on divisera le prix du panier au 1er janvier 2018 par le prix du panier au 1er janvier 2017, puis ce résultat sera multiplié par l’indice de référence (qui est de 100 par convention).

Donc au 1er janvier 2018, le nouvel IPC qui est de 112 se traduit par une hausse générale des prix. Une augmentation de 12% en un an (pour avoir la variation en pourcentage, il suffit de soustraire 100 au nouvel indice).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - À

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.