ESTER - définition

Qu’est-ce que l’ESTER ?

Le taux à court terme de la zone euro (ESTER) est un taux d’intérêt de référence qui reflète le coût des emprunts au jour le jour appliqués par les banques de la zone euro. Il est calculé et publié par la Banque centrale européenne (BCE).

L’ESTER est en train de remplacer le taux européen moyen pondéré au jour le jour (EONIA) et le taux d'intérêt interbancaire de la zone euro (EURIBOR) pour devenir l’indice de référence de l’Union européenne (UE) et de l’Association européenne de libre-échange (AELE). Cela est dû au fait que l’EURIBOR et l’EONIA n’étaient pas conformes aux exigences du nouveau règlement sur les indices de référence de l’UE qui indique que tous les taux d’intérêt interbancaires doivent s’appuyer sur des données plutôt que des estimations et des enquêtes.

En savoir plus sur la réunion de la BCE

Découvrez comment la réunion de la Banque centrale européenne et les annonces des taux d'intérêt impactent les marchés.

Comment fonctionne l’ESTER ?

L’ESTER utilise les données de transaction issues des rapports quotidiens sur les échanges monétaires élaborés par les 52 plus grandes banques de la zone euro. Il correspond au taux d’intérêt moyen des prêts réalisés pendant la journée.

L’ESTER est calculé chaque jour sur la base des transactions effectuées le jour ouvré précédent. Par exemple, le taux initial de l’indice au 2 octobre 2019 reflète les données de l’activité commerciale du 1er octobre 2019.

Le taux sera publié par la BCE qui utilisera des algorithmes pour veiller à ce que ce dernier ne soit pas affecté par des transactions et des tendances anormales.

ESTER vs LIBOR

Le taux interbancaire offert à Londres (le LIBOR) correspond à la moyenne de 35 taux d’intérêt de référence recouvrant cinq devises majeures : le dollar US, l’euro, la livre sterling, le yen japonais et le franc suisse.

À la différence de l’ESTER et d’autres taux de référence plus récents, basés sur des données de transaction, le LIBOR est calculé sur la base d’une enquête. dans le cadre de laquelle les banques déclarent à quel taux elles accorderaient un prêt à une date déterminée ; 25 % des taux les plus élevés et les plus bas sont rejetés et les taux restants servent à calculer la moyenne.

Le LIBOR était utilisé pour sécuriser les contrats financiers à travers le monde mais il a commencé à être progressivement éliminé à la suite d’un scandale qui a révélé, en 2012, que les principales institutions financières manipulaient le taux du LIBOR. Cette situation a accentué la nécessité d’adopter un système basé sur des transactions, ce qui a abouti à la mise en place d’indices de remplacement. Par exemple, les États-Unis ont choisi comme alternative le taux de financement au jour le jour garanti (le SOFR) et le Royaume-Uni a opté pour le taux moyen au jour le jour en livres sterling (le SONIA).

Quel est le bon et le mauvais ratio endettement/fonds propres ?

Un bon ou un mauvais ratio endettement/fonds propres est un concept tout à fait relatif car il repose sur la comparaison d’une entreprise donnée et d’autres entreprises du même secteur. Il existe cependant quelques critères élémentaires qui peuvent être utilisés pour identifier des ratios souhaitables et indésirables :

  • Un ratio endettement/fonds propres élevé est supérieur à 50 %
  • Un faible ratio endettement/fonds propres est inférieur à 25 %
  • Un ratio endettement/fonds propres optimal se situe entre 25 % et 50 %

Une entreprise avec un ratio endettement/fonds propres élevé aura tendance à avoir recours aux emprunts pour couvrir ses coûts d’exploitation, ce qui signifie qu’elle pourrait être exposée à un risque accru en cas de ralentissement économique ou de hausse des taux d’intérêt. Cela pourrait entraîner des difficultés financières, voire une faillite.

Une entreprise avec un ratio endettement/fonds propres faible aura en général des habitudes de dépense plus conservatrices ou opèrera dans un secteur cyclique qui est plus sensible aux aléas de la conjoncture économique ; elle s’efforcera donc de limiter son endettement. Les entreprises avec un faible ratio endettement/fonds propres utilisent les capitaux propres pour couvrir leurs principales dépenses.

Avantages et inconvénients de l’ESTER

Les avantages de l’ESTER

L’ESTER est calculé de manière plus transparente que le LIBOR car il est basé sur des données régulées et sécurisées. Au lieu de répondre à une question, les banques seront obligées de produire une preuve de leurs transactions éligibles. Ces données seront entièrement régulées par le Règlement relatif à la collecte d’informations statistiques des marchés monétaires de l’UE (Money Market Statistical Reporting Regulation) afin de garantir une stabilité financière et réduire le risque de manipulation.

En comparaison avec les taux de référence précédents, l’ESTER prendra en compte un nombre plus important d’entités ce qui signifie qu’il y aura plus de données de transaction et que le taux interbancaire sera plus précis. Par ailleurs, l’ESTER sera plus représentatif des taux en vigueur sur les marchés.

Les inconvénients de l’ESTER

Chaque changement de taux entraîne un risque d’évaluation. Les taux de l’EONIA ayant été bien plus élevés que ceux de l’ESTER, on pourrait observer une différence de taux au niveau de certains contrats. Toutefois, il est probable qu’afin de standardiser les procédures, tous les contrats d’emprunt stipuleront les nouveaux taux d’intérêt.

Développez vos compétences de trading

Découvrez comment trader avec IG Academy grâce à nos cours interactifs, webinaires et séminaires.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - À

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.