Coûts fixes

Que sont les coûts fixes ?

Les coûts fixes sont les coûts encourus par une entreprise dont la variation n’est pas liée à son niveau d’activité. Ainsi, les coûts fixes incluent généralement les coûts de locations, les frais de contrats ou licences nécessaires à l’entreprise pour l’exercice de son activité. Ces coûts ne sont généralement pas affectés par le niveau d'activité de l’entreprise, qu’ils augmentent ou qu'ils diminuent. Ils sont davantage liés à la durée d’un contrat ou à des échéances de paiement.

Consultez notre section Actualités et idées de trading

Le calcul des coûts fixes

Afin de calculer la moyenne des coûts fixes d’un actif sur une période d’un mois, il convient d’additionner tous les coûts fixes payés au cours de celui-ci. Il s’agira des paiements tels que les loyers des locaux ou usines, les factures de service, les impôts fonciers ou légaux et les frais administratifs.

Une fois le total des coûts fixes établi, il faut diviser ce chiffre par le nombre de produits fabriqués par l’entreprise pendant la période afin de déterminer le coût fixe moyen.

Exemple de coûts fixes

Prenons par exemple les loyers payés par une entreprise financière. Supposons que cette entreprise paie 25 000 000 € par an pour la location de ses bureaux dans le centre de Londres. Cela fait donc un loyer mensuel d’environ 2 083 333,33 € par mois, qui seront inscrits aux coûts fixes de l’entreprise.

Ce loyer n’est pas affecté par le niveau d’activité et demeure donc fixe, quand bien même la demande pour les produits de l’entreprise augmenterait ou diminuerait. Cependant, les coûts fixes peuvent tout de même évoluer au fil du temps, dans l’intervalle de temps prévu par le contrat.

Ils pourraient par exemple augmenter si l’entreprise venait à se déplacer et que ses frais de locations devenaient plus conséquents. Ils pourraient, à l’inverse, diminuer si un contrat ou un accord expirait. Ces changements ne sont pas dus à des fluctuations d’activité mais plutôt à des changements contractuels ou d'échéance de paiement.

Un autre exemple de coûts fixes est celui des factures de service d’une entreprise. Celles-ci peuvent varier en fonction de la période de l’année mais ne sont généralement pas impactées par la hausse ou la baisse de la demande. Ainsi, les frais de chauffage d’une entreprise peuvent s’élever à 10 000 € en décembre contre 2 500 € en août.

Coûts fixes et coûts variables : quelles différences ?

À l’inverse des coûts fixes, les coûts variables sont les dépenses de l'entreprise qui sont impactées par son niveau d’activité. Ils incluent notamment les coûts des matériaux et du travail (les salaires). Par exemple, si une entreprise connaît une forte demande pour ses produits, elle devra acheter davantage de matériaux et augmenter ses coûts de travail pour satisfaire la demande.

Les coûts fixes et les coûts variables sont calculés séparément par l’entreprise. Ensemble, ils représentent la totalité des coûts d’une entreprise.

Développez vos compétences de trading

Découvrez comment trader avec IG Academy grâce à nos cours interactifs, webinaires et séminaires.

Consultez notre rubrique Actions

Retrouvez les coûts de différentes entreprises dans notre rubrique actions.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - À

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.