Cash flow definition

Le cash-Flow ou flux de trésorerie en français est un indicateur pratique pour suivre de près la position financière d’une entreprise. Il est particulièrement pris en compte par les analystes financiers, et les banques pour apprécier la solvabilité et la pérennité d'une entreprise. Qu’est-ce qu’est le cash-flow et comment est-il calculé ?

Qu’est-ce que le cash-flow ?

Le cash-flow ou flux de liquidité peut se définir comme un instrument pratique permettant de mesurer le flux de trésorerie dont dispose une entreprise. Cet indicateur mesure la marge réelle d’une entreprise, son aptitude à financer son développement à long terme ainsi que la masse des dividendes qu’elle peut redistribuer à ses actionnaires. Cash-flow est aussi synonyme de capacité d'autofinancement ou encore d'excédent brut d'exploitation.

Certains investisseurs utilisent le cash-flow comme indicateur pour estimer la base financière d’une société. Bien que représentant un outil de comparaison de sociétés, la trésorerie n’est pas un indicateur du degré de profitabilité de l’entreprise, mais plutôt de sa liquidité.

Il existe de nombreux types et plusieurs méthodes de calcul de cash-flow utilisés par les analystes financiers suivant que l’on veut évaluer le flux de trésorerie d'une société.

Apprenez comment investir sur les actions

En savoir plus sur les marchés boursiers et comment élaborer un plan de trading.

Exemple de calcul du cash-flow

De manière générale la formule qui permet de calculer le cash-flow est celle-ci :

Cash-flow = Résultat net + dotations nettes aux amortissements et aux provisions – plus-values de cession d'actifs + moins-values de cession d'actifs – variation du besoin en fonds de roulement.

  • Le résultat net : est la différence entre les produits et les charges durant un exercice comptable donné.
  • Les dotations nettes aux amortissements et aux provisions : correspondent aux amortissements de l’actif, aux dotations aux provisions sur éléments de l'actif et aux dotations aux provisions pour risques et charges.
  • Les plus-values ou moins-values de cession : représentent les gains ou les pertes entre la valeur d’achat et de vente d’un actif.
  • Les variations en besoin du fonds de roulement : cette valeur fluctue suivant le cash dont a besoin l’entreprise pour assurer son cycle d’exploitation en tenant compte des décalages des flux de trésorerie.

Calcul du cash-flow d’exploitation

Ce cash-flow est utilisé pour réaliser des analyses financières et mesurer l’intensité des flux monétaires générés par l’exploitation.

  • Cash-flow d’exploitation = Résultat net + dotations nettes aux amortissements et aux provisions-reprises sur amortissements et provisions - plus-values de cession d'actifs + moins-values de cession d'actifs +/- variation du besoin en fonds de roulement.

Calcul du free cash-flow ou flux de trésorerie disponible

Le free cash-flow permet de mesurer le flux de trésorerie disponible que génère l’exploitation après avoir payé les investissements nécessaires au maintien et au développement de l’outil de production.

  • Free cash-flow = Excèdent brut d’exploitation - impôt sur le résultat d’exploitation +/- variation du besoin en fonds de roulement – investissements + désinvestissements.

Calcul du cash-flow to equity ou flux de trésorerie revenant aux prêteurs

Le cash-flow to equity correspond au free cash-flow après soustraction des flux revenants aux préteurs (impôt et variation nette de l'endettement bancaire et financier). Ce flux permet d’estimer la valeur des capitaux propres d’une entreprise dans le cadre de la prise de participation par un ou de nombreux investisseurs.

  • Cash-flow to equity = Flux de trésorerie disponible – frais financiers + produits financiers +/- variation de l’endettement bancaire et financier.

Intérêt et interprétations du calcul du cash-flow

Les analystes financiers utilisent le cash-flow pour évaluer l’intensité des flux monétaires après exploitation et la profitabilité d’une entreprise. Il est utilisé par les banques pour évaluer la solvabilité d'une entreprise et permet aussi de quantifier la capacité d’autofinancement de l’entreprise non affectée à des investissements.

Un cash-flow négatif signifie simplement que l’entreprise sort d’avantage d’argent qu’elle n’en fait rentrer. Dans ce cas, une analyse critique s’impose pour rectifier la situation. L’entreprise devra recourir à des emprunts pour pouvoir remplir ses obligations financières.

Un cash-flow positif par contre démontre la bonne santé financière de l’entreprise, qui est en mesure de remplir toutes ses obligations financières. Cette situation permet à certaines entreprises de payer ses fournisseurs au comptant.

Améliorez vos connaissances

Apprenez à votre rythme grâce à nos cours en ligne, webinaires et séminaires conçus pour vous aider à développer vos compétences de trading.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - À

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 76% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les options et les turbos warrants sont des instruments financiers complexes présentant un risque de perte en capital. Les pertes peuvent être extrêmement rapides. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi. Les CFD, les options et les turbos warrants sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Le service d'exécution d'ordres au travers d’un compte risque limité présente un risque de perte du capital investi.