BNS (Banque Nationale Suisse) - définition

La BNS est la Banque centrale suisse.

Comme les autres banques centrales, la BNS est en charge de définir la politique monétaire de son pays. Elle est également responsable de l’émission des billets de banque en francs suisses.

Contrairement à plusieurs autres banques centrales, la BNS est une société privée. Seule la moitié de ses actions est détenue par des institutions publiques, les autres s’échangent sur le marché actions suisse.

La BNS est aussi connue sous le nom de Swiss National Bank en anglais, Schweizerische Nationalbank en allemand, Banca Nazionale Svizzera en italien et Banca Naziunala Svizra en Romanche. Le logo de la banque reflète les quatre langues de la Suisse ainsi que l’anglais.

La crise du franc suisse

Début 2015, la BNS a fait la Une de tous les journaux en levant le PEG qui définissait le taux de change minimal entre CHF et EUR. Ce PEG était en place depuis plusieurs années et son abandon a causé de violents mouvements sur le franc suisse et les autres devises.

Pour consulter la valeur actuelle et passée de l’euro contre le franc Suisse, consultez le graphique correspondant.

 

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W

Voir toutes les définitions de trading de notre glossaire

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.