Apple vs Samsung

Depuis la sortie du Samsung Galaxy S en 2010, Apple et Samsung Electronics rivalisent pour dominer le marché du smartphone. Découvrez tout ce qu’il faut savoir au sujet de cette rivalité et comment elle influence les marchés.

Apple et Samsung : informations clés

Entreprise Apple (AAPL) Samsung Electronics (005930)
Fondée en 1976 1938 (Samsung)
Fondée par Steve Jobs 
Steve Wozniak 
Ronald Wayne
Lee Byung-chul
Siège social Cupertino, USA Samsung town, Corée du Sud
Place boursière NASDAQ Bourse coréenne (KRX) 

 

iPhone et Galaxy : bref historique

La naissance du smartphone moderne

Comme les détracteurs d’Apple aiment le souligner, l’entreprise au logo fruitier n'a pas inventé le smartphone. De nombreuses variantes du concept existaient déjà avant la sortie de l’iPhone en 2007 - dont par exemple le Blackberry, qui a été lancé pour la première fois par Research in Motion en 2002.

L’iPhone a toutefois représenté une réelle innovation sur le marché des smartphones. Presque tous les téléphones précédents étaient encombrés d’un clavier intégré, voire d’un clavier AZERTY complet. L’iPhone était doté d’une interface tactile multipoint, le rendant accessible à tous et apportant un nouveau design original.

Ce design a valu à l'iPhone une admiration instantanée. Des files d'attente de plusieurs jours se créèrent pour obtenir l’un des premiers modèles, dès lors il était clair qu’Apple détenait les clés de la réussite.

Les marchés confirmèrent cette impression. Lorsque le premier iPhone fut commercialisé aux États-Unis le 29 juin 2007, les actions d’Apple cotaient à un prix d’environ 17$. D’ici la fin de l'année, elles dépassaient les 28$, marquant ainsi le début de l’ascension d’Apple au sommet des marchés boursiers mondiaux.

L’entrée d’Android et Samsung sur le marché

Au moment où Google lançait son système d’exploitation Android pour rivaliser avec l’iOS d’Apple (la base de tous les smartphones d’Apple à ce jour), l’entreprise de Steve Jobs avait déjà sorti son nouveau modèle 3G pour l’iPhone. Lorsque Samsung commercialisa son premier Galaxy S sous Android en juin 2010, Apple en était déjà à sa 4ème génération d’iPhone.

Samsung étant le deuxième plus grand constructeur de téléphones mobiles au monde avait l’avantage en termes de vente de téléphones au niveau mondial. La société coréenne se situait juste derrière Nokia, mais ses ventes étaient principalement constituées de téléphones mobiles plutôt que de smartphones. 

Samsung devint rapidement populaire sur le marché des smartphones. Le Galaxy S était le téléphone le plus puissant, et le plus fin de son époque. Il remporte un immense succès, permettant aux actions Samsung d'augmenter de 25% cette année-là.

La guerre des brevets

Lorsque Samsung Electronics lance son premier Galaxy S en 2010, il n'attire pas seulement l'intérêt des investisseurs et des passionnés de technologie. Les dirigeants d’Apple, dont Steve Jobs lui-même, sont furieux. Ils trouvent que le design du téléphone est beaucoup trop similaire à celui de l’iPhone.

Le comble étant que Samsung était l’un des fournisseurs officiels d'Apple. En 2010, Apple était le deuxième client de Samsung (après Sony), et utilisait les processeurs de l’entreprise coréenne pour son iPhone 4. 

Les litiges commencent au printemps 2011, et au mois d’août les deux entreprises sont engagées dans plus de 19 procédures judiciaires à travers neuf pays et portant sur une multitude de violations. Les batailles juridiques incessantes ont couté des milliards aux deux compagnies, et ont entraîné d'autres constructeurs de smartphone dans une guerre de brevet générale.

En 2012, un jury américain a condamné Samsung à verser à Apple plus d’un milliard de dollars (800 millions d’euros) pour violations de brevets. Même si cette somme est très inférieure aux 2,5$ demandés par Apple, elle a tout de même entraîné la chute la plus importante des actions de Samsung depuis la crise financière de 2008. La guerre est cependant loin d’être terminée, et plusieurs pays ont plaidé en faveur de Samsung au cours des années suivantes.

Le smartphone prend la relève

Le Galaxy S II sort un an après, en même temps qu’un smartphone au nouveau format : le Galaxy Note. Ces deux produits ont aidé Samsung à rattraper Apple sur le marché du smartphone, et au troisième trimestre de 2011, l’entreprise coréenne prend la tête et devient le plus grand vendeur de smartphone au monde (en partie aussi car que le dernier modèle d'Apple, l'iPhone 4S, n'était pas encore sorti).

Samsung était également populaire sur les marchés financiers. Ses actions ont connu une croissance impressionnante entre juillet 2011 et mars 2012, passant de 744 000₩ à un nouveau plus haut historique de 1,390,000₩, soit une augmentation de 87%.

En parallèle, la croissance spectaculaire de l’iPhone a permis à Apple de devenir l’entreprise la plus rentable du monde pour la première fois en 2011, avec une capitalisation boursière de 353 milliards de dollars. D’ici la fin de l'année, les actions d’Apple ont augmenté de plus de 300% depuis la sortie du premier iPhone, dépassant de loin Samsung.

Samsung en difficulté

Le 19 août 2016, Samsung Electronics lance le Note 7, successeur du Note 5. Le volume des ventes est bon, mais des rapports indiquent que la batterie pourrait entraîner une surchauffe du téléphone et, dans certains cas, une explosion. Le lancement est donc rapidement suivi d'un rappel.

L'entreprise a réduit ses revenus attendus de 2 000 milliards de Won, et beaucoup ont prédit que cette débâcle pèserait sur la marque.

Les dix ans d’iPhone

En 2017, Apple fête le dixième anniversaire de l’iPhone avec la sortie de l’iPhone X. Au prix de 999$, il est deux fois plus cher que le tout premier iPhone.

Au lancement de l’iPhone X, Apple était l’entreprise possédant la plus grande capitalisation boursière mondiale pendant 17 trimestres consécutifs. Cinq jours plus tard, sa capitalisation boursière dépassait les 900 milliards pour la première fois, laissant penser qu’elle deviendrait la première entreprise de tous les temps à atteindre les 1000 milliards.

En parallèle, Samsung s’impose comme le numéro un des ventes de smartphones, avec 80 millions de téléphones vendus au premier trimestre 2017 selon les analystes IDC. Après le fiasco du Note 7, les actions de Samsung Electronics ont connu une autre croissance stupéfiante, atteignant les 2 819 000₩ à la date de sortie de l’iPhone X.

Au début de 2017, la société d’analyse Gartner a estimé que sur le marché des smartphones, Samsung occupait une part de 20,7% contre 13,7% pour Apple.

Le marché des smartphones en chiffres

1. iPhone

2. iPhone 3G

3. iPhone 3GS vs Galaxy

4. iPhone 4 vs galaxy S

5. iPhone 4S vs Galaxy S II / Note

6. iPhone 5 vs Galaxy S III / Note II

7. iPhone 5S / 5C vs Galaxy S4 / Note

8. iPhone 6 / 6 Plus vs Galaxy S5 / S5 Edge / Note 4 / Note Edge

9. iPhone 6S / 6S Plus vs Galaxy S6 / S6 Edge / S6 Edge Plus / Note 5

10. iPhone SE / 7 / 7 Plus vs Galaxy S7 / S7 Edge / Note 7 (disc. October 2016)

11. iPhone 8 / 8S / X vs Galaxy S8 / S8 + / Note 8

La capitalisation boursière de Samsung dépassera-t-elle celle d'Apple ?

Depuis la sortie du premier Galaxy S jusqu'au lancement de l’iPhone X, le prix des actions Samsung Electronics a augmenté de 250%. Sur la même période, la valeur des actions d'Apple a connu une croissance de 275%.

Ces chiffres peuvent sembler similaires en pourcentage, mais sachant que la capitalisation boursière de Samsung Electronics se trouvait en dessous des 400 milliards de dollars au lancement de l’iPhone X, bien en dessous des 900 milliards de dollars d’Apple, il semble peu probable que Samsung puisse rattraper son concurrent prochainement.

Ceci pourrait être dû au fait que Samsung continue de produire des versions haut de gamme et bas de gamme pour tous ses téléphones.

Par exemple, en 2016, l’entreprise coréenne a sortie 31 nouveaux modèles, par rapport à trois pour Apple.  Même si Samsung est en tête en termes de parts de marché, ses revenus issus des ventes de smartphones représentent la moitié de ceux d’Apple.

À l'ère du numérique, il n’est pas étonnant que les entreprises aux actions les plus rentables soient les « Big Five », les cinq géants américains de la technologie : Apple, Google (Alphabet), Microsoft, Amazon et Facebook. Au moment de la sortie de l’iPhone X, la capitalisation boursière cumulée de ces cinq entreprises dépassait les 3 000 milliards de dollars.

Comment investir sur Apple et Samsung avec IG ?

Avec IG, vous pouvez aussi bien investir directement sur les actions ou bien spéculer sur la variation de leur cours. Voici une présentation rapide de ces deux options :

Spéculer sur Apple et Samsung Electronics

  • Négociez la variation du cours des actions au travers des CFD
  • Vous n’êtes jamais propriétaire des actions et vous ne possédez pas de droits de vote
  • Vous pouvez utiliser l’effet de levier, qui vous permet d'accroître votre exposition sur un marché financier en n'immobilisant qu'une partie de votre capital
  • Cela signifie également que les gains et les pertes sont amplifiés. Selon le type de compte utilisé, le risque de perte en capital peut être supérieur au montant investi
  • Positionnez-vous à la vente si vous pensez que le cours des actions d’Apple ou de Samsung va baisser

Investir sur Apple et Samsung Electronics

  • Achetez et vendez des actions Apple et des GDR Samsung au travers de notre compte titres
  • Vous possédez les actions et recevez donc un droit de vote
  • Payez la valeur totale des actions au moment de l'achat
  • Pertes limitées au capital investi
  • Vous pouvez uniquement ouvrir des positions longues

Trois choses à savoir avant d’investir sur Apple

1. Frais de conversion monétaire

Pour acheter des actions Apple, vous devrez convertir vos fonds dans une autre devise (sauf si vous êtes Américain(e)). Chez IG, nos actions US sont cotées en dollars, vous savez donc exactement ce que vous payez. Nos frais de conversions ne sont que de 0,3%.

2. Vous n’êtes pas obligé(e) de spéculer sur Apple directement

Puisqu’il s'agit de l’entreprise la plus rentable du monde, Apple est lié à plusieurs autres compagnies.

ARM, par exemple, fournit à Apple de nombreuses technologies, et le cours de l'action ARM peut être influencé par Apple.

3. Apple ne se limite pas qu’aux iPhones

Lorsqu’Apple publie ses résultats, de nombreux investisseurs se focalisent uniquement sur le chiffre des ventes d’iPhones, mais les autres projets de l’entreprise sont aussi importants. Informez-vous aussi sur les performances de l’Apple Watch, de l’iPad et de l’iMacInformez-vous aussi sur les performances de l’Apple Watch, de l’iPad et de l’iMac.

Trois choses à savoir avant d'investir sur Samsung Electronics

1. Vous pouvez utiliser un « global depositary receipt » (GDR)

Plutôt que d'acheter ou de vendre des actions Samsung Electronics à la Bourse coréenne, vous pouvez utiliser un GDR. Le GDR de Samsung est coté à la bourse de Londres.

2. Samsung est un chaebol

Samsung Electronics est l’entreprise phare du groupe Samsung, un des principaux chaebols coréens. Un chaebol est un conglomérat coréen constitué de différentes sociétés, qui sont pour la plupart cotées en bourse individuellement.

3. Pour quand la sortie du téléphone pliable est-elle prévue ?

Le téléphone pliable est considéré par beaucoup comme la prochaine grande innovation sur le marché des smartphones. Depuis quelques temps, de nombreuses rumeurs circulent selon lesquelles Samsung serait sur le point de sortir un smartphone pliable. Si tel est le cas, cet événement pourrait avoir un impact majeur sur le cours de l'action.

Ouvrir un compte

L'ouverture de compte est gratuite et sans engagement.

Notre formulaire ne prend pas plus de 5 min à remplir.
 

Ces sujets pourraient vous intéresser...

  • Trading sur actions

    Investissez sur plus de 8000 actions du monde entier

  • Trading sur indices

    Placez-vous à l'achat ou à la vente sur de nombreux indices majeurs cotés 24h/24, dont le Wall Street

  • Plateforme de trading IG

    Bénéficiez d'une expérience de trading sur-mesure, une interface fonctionnelle et des graphiques ultra-rapides

Portail d'aide

Trouvez les réponses à vos questions concernant votre compte ou nos produits et services.

Obtenir de l'aide

Pour plus d'informations sur l'ouverture de compte, contactez-nous au 01 70 98 18 18 ou info.fr@ig.com.

Nous sommes disponibles du lundi au vendredi de 8h30 à 20h.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils investissent sur les CFD avec IG.
Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.