Qui a son mot à dire sur le processus du Brexit ?

À la suite de la première réunion informelle des membres de l’UE sans le Royaume-Uni à Bratislava, les participants s’accordaient unanimement à dire que l’accès au marché commun européen n’est possible qu’avec un accord de libre circulation.

bg_gbpusd_618353

Bien qu’une position opposée ait été l’une des promesses clés de la campagne des partisans du Brexit, l’attitude supérieure de l’UE ne semble plus affecter la livre sterling. Les déclarations complètement contradictoires du ministre des Affaires étrangères Boris Johnson et du Premier Ministre britannique Theresa May concernant la date de retrait de l’UE a causé bien des tensions en fin de semaine dernière. Alors que le partisan du Brexit Boris Johnson a déclaré lors d’une série d’interviews jeudi soir qu’il espère que le Royaume-Uni amorcera la sortie de l’UE début 2017, et qu’il suppose également que les négociations ne prendraient même pas 2 ans, le bureau de Theresa May a immédiatement réfuté cette déclaration.

Actuellement les partisans du Brexit semblent avoir la majorité au Royaume-Uni, mais Theresa May ne semble pas prête à lâcher les rênes de sitôt. Cette désunion et l’incertitude qui en a découlé a eu un impact négatif sur la livre sterling qui a perdu plus d’1% de sa valeur par rapport aux autres devises. Le taux de change IN_GBPUSD s’élève actuellement à 1,2980. Si cette paire devait passer en-dessous de 1,2940, cela devrait ouvrir la voie au minimum de 1,2800 atteint en juillet. Dans le cas contraire, une réaction inverse doit être attendue et dépasser les 1,3100. La livre sera extrêmement vulnérable aux annonces provenant de Londres – ou de tout endroit où se trouvera Boris Johnson.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.