Le CAC 40 a fini dans le rouge vendredi, et maintenant ?

Vendredi, le CAC 40 a terminé en baisse de -0,47% à 4488,69 points dans un volume d’affaires de 2,6 milliards d’euros. 

Le CAC 40 a fini dans le rouge vendredi, et maintenant ?

Ailleurs en Europe, le DAX a perdu -0,44% 10626,97 points, le Footsie londonien a fini en très légère baisse de -0,03% à 6909,43 points, et l’Eurostoxx 50 a reculé de -0,59% à 3033,60 points.

Après deux séances de hausse, soutenue par les ajustements de la Banque Centrale du Japon (BOJ) et le statu quo de la Réserve Fédérale américaine (FED), les marchés européens ont marqué un arrêt qui signale des prises de bénéfices avant le week-end.

Outre-Atlantique, Le Dow Jones a chuté de -0,71% à 18261,45 points, le Nasdaq 100 a reculé de -0,66% à 4858,91 points, et le S&P 500 de -0,57% à 2164,69 points.

Outre les prises de bénéfices, les faits marquants de la séance précédente étaient les statistiques économiques fragiles. En France, le PIB du troisième trimestre a reculé à -0,1% (consensus Bloomberg 0,00%), cependant le l’indice PMI Markit Composite s’est établi à 53,3 et dépasse celui de l’Allemagne qui était de 52,6. Aux États-Unis l’indice PMI du secteur manufacturier est ressorti à 51,4 contre 52,0 en août (consensus Bloomberg 51,9).

Du côté des statistiques macroéconomiques du jour, en Allemagne, l’indice IFO du climat des affaires de septembre sera annoncé à 10h00 (consensus Bloomberg 106,3). En France, les chiffres sur le chômage d’août sont prévus à 18h00 (consensus Bloomberg 3501,6k). Aux États-Unis, les ventes de logements neufs (consensus Bloomberg 600k) seront publiées à 16h00.

Sur les secteurs du Stoxx Europe 600, le secteur des ressources naturelles est le seul à finir dans le vert (+0,01%). Les plus fortes baisses sont, les médias (-1,15%), les services aux collectivités (-1,12%), et les services financiers (-1,06%)

Du côté du palmarès du CAC 40, les trois plus fortes progressions sont ArcelorMittal (+2,50% à 5,49 euros), Accor (+1,38% à 35.99 euros), et Unibail-Rodamco (+0,72% à 243,60 euros). Les trois plus fortes baisses sont Renault (-1,82% à 72,38 euros), Veolia Environnement (-1,55% à 20,30 euros) et Société Générale (-1,53% à 31,89 euros).

Du côté des recommandations des brokers, Exane BNP Paribas, confirme sa recommandation «neutre » avec un objectif de cours ramené de 160 à 150 euros sur Virbac.

Macquarie révise à la hausse sa position de « sous-performance » à « neutre » avec un objectif de cours à 5 euros sur Air France-KLM. 

Wells Fargo confirme sa recommandation de « performance en ligne » sur Apple.

Société Générale relève sa recommandation de « conserver » à « achat » avec un objectif de cours de 290 euros sur Unibail-Rodamco.

Sur le marché des changes, jeudi vers 21h00, l’euro valait 1,1204 dollar contre 1,1227 dollar le vendredi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.