La Chine trébuche, mais les marchés asiatiques ne se laissent pas impressionner

JPN_Hero_Prospect_China

Le moteur économique chinois trébuche à nouveau. La production industrielle a augmenté de seulement 6%, les ventes au détail ont augmenté de 10,2% et les investissements en actifs immobilisés de 8,1%: des chiffres dont on ne pourrait même pas rêver en Europe, mais qui sont décevants pour la Chine. En tant que moteur économique mondial, les attentes envers la Chine sont élevées, et avant la crise financière mondiale de 2008, les résultats chinois n’avaient suivi qu’une seule direction – vers le haut. Depuis lors, les taux de croissance se sont affaiblis, et les chiffres publiés aujourd’hui – qui seraient satisfaisants pour n’importe quel autre pays – déçoivent. Les chiffres sont non seulement inférieurs aux attentes des analystes de Bloomberg interrogés, mais pire encore, ils n’avaient jamais été aussi faibles depuis le début du nouveau millénaire. Nous devrons nous habituer à cette nouvelle réalité, que nous le voulions ou non.

Bien que les chiffres ne soient pas à la hauteur des attentes, les marchés boursiers d’Extrême-Orient ont réagi de manière opposée. En effet, le CSI 300 a clôturé en hausse de 1,88% et le Nikkei en hausse de 1,1%. Pourquoi cela? Parce qu‘à la suite des chiffres négatifs, le marché attend un nouvel assouplissement de la politique de la banque centrale et une augmentation des investissements dans les infrastructures. Nous faisons toujours face à ce qu‘est devenu notre quotidien depuis le début de la crise financière: la situation réelle est simplement masquée par l'espoir de nouveaux investissements. J’espère seulement que nous ne serons pas un jour frappés par la dure réalité!

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.