Le CAC 40 à la hausse en pré-ouverture

L’indice parisien a clôturé en baisse mercredi après quatre séances de hausse consécutives. Le CAC 40 a reculé de -0,36% à 4452,01 points, dans un volume d’échanges de 2,036 milliards d’euros.

Le CAC 40 à la hausse en pré-ouverture

Sur les autres indices européens, le DAX 30 de Francfort a perdu -0,39% (10650,89 points), le FTSE 100 de Londres a gagné +0,22% (6866,42 points) et l’EuroStoxx 50 s’est déprécié de -0,35% (3018,46 points).

Concernant les indices américains, le S&P 500 a reculé de -0,29% (à 2175,49 points), le Dow Jones a perdu -0,20% (18498,66 points) et le Nasdaq Composite s’est déprécié de -0,40% (5204,59 points).

Hier, pour les Etats-Unis, les demandes de prêts immobiliers hebdomadaires sont parues à 7,1% et la variation des stocks de pétrole brut hebdomadaires a été publiée à +1 055 millions de barils.

Aujourd’hui, pour les statistiques, paraîtront l’indice des prix à la consommation mensuel pour juillet français à 8h45 (consensus Bloomberg à -0,4%) et italien à 10h (+0,2% selon les analystes).

Cet après-midi aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont attendues à 14h30 avec un consensus Bloomberg à +265000.

Parmi les secteurs du Stoxx 600, les secteurs qui ont le plus progressé étaient le secteur des assurances (+0,74%), les bancaires (+0,35%) et enfin le secteur industriel (+0,17%). Tandis que les plus fortes baisses étaient la santé (-1,09%), les services aux collectivités (-1,00%), et les ressources primaires (-0,91%).

Pour les valeurs parisiennes, le podium était le suivant : Bouygues a gagné +1,28%, suivie par AXA (+1,26%) et Crédit Agricole (+0,86%). Les plus fortes baisses étaient: ArcelorMittal (-3,47%), Sanofi (-2,52%) et Renault (-1,63%).

Les changements de recommandation ont été les suivantes :

Sur Vinci UBS a apprécié sa cible de 70€ à 73€ à « achat ».

Morgan Stanley est passé de « pondération en ligne » à « surpondérer » sur Vallourec.

Goldman Sachs, a changé sa cible de 19€ à 26€ pour SES à « vente ».

HSBC a augmenté  son objectif sur société générale de 34€ à 37€.

Sur Euronext, RBC a  relevé l’objectif de cours de 43,80€ à 46€ à « surperformance ».

Sur le marché des changes hier l’euro a clôturé en hausse face au dollar avec +0,54% à 1,175$.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.