Les bourses européennes modérément dans le rouge avant l’ouverture

Sur la bourse de Paris, l’indice CAC 40 a clôturé la séance en repli de -1,69% à 4163,42 points dans un volume d’échanges moyen de 3,2 milliards d’euros.

Les bourses européennes modérément dans le rouge avant l’ouverture

Sur les autres marchés en Europe, les indices étaient également dans le rouge : le DAX 30 a reculé de -1,86%, l’Eurostoxx 50 a perdu -1,72% tandis que le FTSE 100 de Londres a contrasté une fois de plus en progressant de +0,48%.

Aux États-Unis, le repli s’est poursuivi : le S&P 500 a reculé de -0,68%, le Nasdaq Composite a baissé de -0,82% et le Dow Jones de -0,61%.

Hier, les indices des directeurs d’achats pour les activités composites et de services ont été publiées pour un ensemble de pays en Europe. Ils sont ressortis respectivement pour la France à 49,6 et 49,9 (consensus Bloomberg à 49,4 et 49,9), pour l’Allemagne à 54,4 et 53,7 (consensus Bloomberg à 54,1 et 53,2) et pour le Royaume-Uni à 52,4 et 52,3 (consensus Bloomberg à 52,0 et 52,8). Aux États-Unis, les commandes à l’industrie sont parues en repli mensuel de -1,0% pour mai (anticipations à -0,8%). Les commandes de biens durables sont ressorties à -2,3% (prévisions à -2,2%).

Le président de la Banque centrale d’Angleterre Mark Carney s’est exprimé hier lors d’une conférence de presse. Il a expliqué au cours de celle-ci que certains effets post-Brexit étaient positifs, notamment la stabilité des marchés financiers et que le déclin de la livre a profité aux entreprises exportatrices.

Aujourd’hui, l’agenda économique est assez épais. Ce matin, nous avons eu les commandes à l’industrie en Allemagne qui sont ressorties stables pour le mois de mai alors que consensus tablait sur une hausse de +1,0% (Bloomberg). À 9h00, la production industrielle en Espagne est prévue stable pour mai en rythme mensuel. À 9h30 sera publié l’indice des directeurs d’achats (PMI) en Allemagne pour le secteur de la construction (consensus Bloomberg à 52,7). À 10h00, nous aurons les immatriculations de voitures neuves au Royaume-Uni (consensus Bloomberg à +2,5% en glissement annuel). À 10h10 seront publiés les indices PMI de Markit pour les activités des ventes au détail, prévues à 54,0 pour l’Allemagne, à 50,6 pour la France et à 45,2 pour l’Italie.

Cet après-midi, nous aurons à 13h00 les demandes de prêts immobiliers MBA aux États-Unis précédemment en repli de -2,6%. À 14h30 sera publiée la balance commerciale des États-Unis (consensus Bloomberg à -40 Mds $). À 16h00 paraîtra l’indice ISM non-manufacturier, attendu à 53,3 (Bloomberg). Ce soir, nous aurons à 20h00 les minutes de la FED (compte-rendu de la réunion du FOMC).

Sur les secteurs du Stoxx 600, le rouge était unanime. Les plus fortes baisses ont été enregistrées sur les valeurs de l’assurance (-3,79%) suivies par les services financiers (-3,64%) et par les équipementiers (-3,30%). Les baisses les plus modestes ont été réalisées par la santé et la consommation discrétionnaire (-0,65% chacune) et par l’alimentaire (-0,83%).

Le palmarès sur le CAC 40 était comme suit : Legrand était en tête de liste en se trouvant seule dans le vert (+1,60%). Les plus fortes baisses ont concerné Peugeot (-5,43%), Technip (-5,23%) et Valeo (-4,41%).

Les changements de recommandation des analystes étaient les suivants.

Sur Suez, Credit Suisse a changé son avis de « sous-performance » à « surperformance » et a rehaussé son cours cible de 14,30 à 15,40 euros.

Sur Legrand, Société Générale a relevé son avis de « conserver » à « achat ».

Pour ce qui est de Rubis, la banque britannique HSBC a passé son objectif de 76 à 82 euros.

Pour Coface, Kepler Cheuvreux a baissé son cours cible de 1,30 euros, à 5,90 euros actuellement. JP Morgan a abaissé son avis de « surpondérer » à « sous-pondérer » et a passé son objectif de 8,30 à 5,50 euros.

Sur Soitec, Exane BNP Paribas a désormais 1,10 euro pour objectif contre 0,80 auparavant.

Sur le marché des changes, l’euro a cédé -0,63% face au dollar américain et valait 1,1080$ à 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.