Les marchés en légère hausse à la mi-séance

La Bourse de Paris s’apprécie à la mi-séance. À 12h30, l’indice parisien est en hausse de +0,74% à 4372,62 points, dans des volumes de 815 million d’euros.

Les marchés en légère hausse à la mi-séance

Les autres places européennes sont dans le vert. L’EuroStoxx 50 gagne +0,86%. Le DAX 30 augmente de +0,59% et le FTSE 100 londonien progresse de +0,11%.

Avec la parution de nouveaux sondages, l’un en faveur d’un Brexit pour l’enquête YouGov (Times) et l’autre pour un Bremain avec ORB (Daily Telegraph), les investisseurs préfèrent temporiser. Ces résultats démontrent que rien n’est encore fait d’un côté comme de l’autre et que l’avance donnée par la passé pour un Brexit continue de s’estomper.

C’est dans ce climat particulier que Janet Yellen, présidente de la FED, doit prononcer son discours semestriel sur sa politique monétaire devant le Congrès, ce mardi.

La justice allemande a validé mardi un dispositif anti-crise de la Banque centrale européenne. En effet depuis septembre 2012, l'OMT (pour "Outright Monetary Transactions") ouvre la possibilité à la BCE de racheter massivement des obligations de certains pays de la zone euro. Cependant la cour constitutionnelle allemande avait rejeté ce programme jugé comme étant une transgression de l'interdiction faite à la BCE de financer directement les Etats. La BCE effectuait jusqu’à maintenant ses rachats par l'intermédiaire des banques centrales nationales de la zone euro. L’approbation de la justice allemande signifie que la Bundesbank, banque centrale allemande, pourrait dorénavant participer à la mise en œuvre de l'OMT.

Du coté des places boursières asiatiques, le Hang Seng Iindex de la Bourse de Hong Kong progresse de +0,77%. Au Japon, l’indice Nikkei 225, gagne +1,28%. Le Shanghai Composite est en baisse de -0,35%.

Les cours du pétrole restent autour du seuil des 50$. Avec pour le Brent une baisse -0,36% à 50,23$ et pour le WTI une hausse de +0,61% à 49,61$. L’euro est toujours à la hausse face au dollar à la mi-séance avec +0,23% à 1,1341$.

Concernant les statistiques du jour, en Allemagne, l’Indice ZEW, indice allemand sur le sentiment économique qui évalue les perspectives économiques sur six mois, est paru à 19,2 contre 4.8 attendu par le consensus Bloomberg.

L’indicateur de la Confédération Britannique de l’Industrie (CBI) de conjoncture dans l’industrie révèle des attentes de volumes de commandes à -2 contre – 10 attendu.

Enfin, à 15h Mario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne fera un discours.

Du coté des valeurs parisiennes, on retrouve sur le podium des hausses Bouygues avec une hausse de +1,95% à 28,140€. Crédit Agricole avec +1,84% à 8,508€ et pour compléter ce podium Orange gagne +1,58 % à 14,50€.

Sur le podium des baisses, c’est ArcelorMittal qui marque la dépréciation la plus élevée avec -0,90% à 4,717€, Michelin avec -0,21% à 89,24€ et pour finir LafargeHolcim en baisse de -0,13% à 39,085€.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.