Les indices européens ouvrent en baisse suite à la BOJ

Hier, l’indice parisien CAC40 a progressé de +0,58% à 4559,40 points, dans des volumes d’échanges relativement faibles à 3 milliards d’euros.

Les indices européens ouvrent en baisse suite à la BOJ

Les autres indices européens ont également marqué unanimement une séance haussière ; le DAX 30 a pris +0,39%, le FTSE 100 de Londres a gagné +0,56% et l’indice global Eurostoxx 50 +0,29% à 3130,43 points.

Sur les marchés américains, le S&P500 a faiblement progressé (+0,16%), le Dow Jones a monté de +0,28% tandis que le Nasdaq Composite a de nouveau reculé de -0,51%.

Hier, Janet Yellen a comme prévu prolongé la pause de hausse des taux de la FED, en mettant en avant un ralentissement de la croissance aux Etats-Unis malgré des risques économiques extérieurs moins préoccupants qu’auparavant.

Au Japon, la BOJ a également communiqué sur sa politique ; le consensus attendait une baisse de ses taux directeurs, ce qui n’a pas été le cas. Les indices boursiers asiatiques, déçus, ont fortement baissé hier à l’image du Nikkei 225 qui a perdu -3,61%.

Également, les statistiques majeures de la journée ont concerné le Royaume-Uni qui a publié son taux de croissance du PIB à +0,4% sur le trimestre ce qui était conforme aux attentes.

Aux Etats-Unis, les stocks de pétrole sont ressortis légèrement supérieurs aux attentes, à 2 millions de barils contre 1,4 millions prévus.

Aujourd’hui, nous aurons l’estimation du PIB des Etats-Unis, attendu en hausse trimestrielle de +0,7%. Également, les demandes d’emploi sont attendues à 258k. Nous notons aussi la conférence de presse de la BOJ dans la journée.

Pour les secteurs, les plus fortes hausses de la journée ont été constatées sur les secteurs du Pétrole et du gaz (+1,98%) et des valeurs Technologiques (+1,37%). Les plus fortes baisses ont été enregistrées sur le secteur de l’Assurance qui a perdu -1,15% et sur les banques (-0,39%).

Du côté des valeurs, le palmarès est le suivant : Cap Gemini a progressé de +6,43%, suivi par Valeo (+3,88%) et Total (+2,81%). Les trois sociétés ont publié ce matin leurs résultats du premier trimestre, ce qui explique ces forts mouvements. Pour ce qui est des baisses, elles sont modérées : Vivendi a reculé de -1,20% et Crédit Agricole a perdu -1,16%.

Les changements d’opinion d’analystes pour hier étaient les suivants.

L’Oréal a vu son objectif par la banque canadienne RBC relevé de 142 à 147 euros. Le cours de l’action a pris +1,20% sur la séance.

BNP Paribas : Kepler Cheuvreux est passé sur « à vendre » tandis que Goldman Sachs a abaissé son objectif de hausse de 2 euros à 64 euros. Le titre a progressé de 0,84%.

Danone a vu son cours cible par RBC augmenter de 58 à 59 euros. Le cours de l’action a augmenté de +0,67% hier.

Sur Orange, RBC a également abaissé son cours cible de 19,50 à 19 euros tout en conservant sa recommandation à « surperformance ». La Télécom française a reculé de -0,13%.

Sur Société Générale, Goldman Sachs a baissé son objectif de 44 à 43 euros, tandis que Kepler Cheuvreux a ajouté la société à sa liste de « valeurs préférées ». Le cours de l’action a perdu -0,47%.

Sur le marché des changes, l’euro face au dollar a progressé de +0,27%, à 1,1326$ à 23h00. La paire USD-JPY recule fortement ce matin suite au discours de la BOJ : -2,57% à 8h30.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.