Les marchés reculent en raison de l’accroissement des tensions géopolitiques

L’indice phare de la Bourse de Paris a nettement rebondi hier (+1,51% à 4.892,99 points), dans un volume d'échanges moyen de 3,6 milliards d'euros.

Rebond après les rumeurs de QE de la BCE

Le marché parisien a ouvert en légère hausse et a ensuite accéléré franchement la cadence.

Ailleurs en Europe, le Footsie londonien gagne 0,96%, le Dax prend 2,15% et l’Euro Stoxx 50 des principales valeurs de la zone euro 1,24%

Selon des informations de presse, la BCE pourrait renforcer son programme de rachats d’actifs.

A huit jours de la réunion très attendue de la part de la BCE, les possibilités encore à l'étude incluent entre autres l'extension des achats aux obligations émises par les régions et les municipalités et la mise en place d'un taux de dépôt à deux niveaux.

Depuis mars dernier, la BCE rachète pour environ 60 milliards d'euros par mois de la dette publique et privée sur les marchés, dans une tentative de faire repartir l'inflation en zone euro.

Les investisseurs ont par ailleurs pris connaissance d'une importante série d'indicateurs aux Etats-Unis, liés avant la coupure de Thanksgiving jeudi où les marchés américains seront fermés.

En octobre l'inflation sur un an est restée modérée (1,3%), les commandes de biens durables ont rebondi après deux mois de recul, les dépenses des ménages ont déçu et le moral des ménages (indice de l'Université du Michigan) a augmenté en novembre. Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont pour leur part fortement baissé.

En dépit des ces statistiques encourageantes, Wall Street a encore terminé la séance près de l'équilibre, les investisseurs ayant opté pour la prudence avant de s'en aller préparer la fête de Thanksgiving d’aujourd’hui, le Dow Jones a terminé à 17.813,39 points (+0,01%), le Nasdaq Composite a gagné 0,26% à 5.116,14 points et l'indice S&P 500 a cédé 0,01% à 2.088,87 points.

Du Côté des valeurs en France, Eurofins Scientific a bondi de 9,94% à 344,05 euros. Le groupe de services d'analyse pourrait dépasser son objectif de chiffre d'affaires pour 2015, qu'il avait déjà relevé pour la deuxième fois en octobre.

Parmi les valeurs, LafargeHolcim a pris 4,29% à 51,57 euros. Le cimentier a dégagé un résultat opérationnel de 1,3 milliard de francs suisses au troisième trimestre.

Carmat a grimpé (+5,88% à 54,00 euros) après avoir reçu le feu vert des autorités médicales pour procéder à l'implantation de son coeur artificiel sur un quatrième patient.

Renault a perdu 0,77% à 90,53 euros. Le constructeur automobile français a été épinglé la veille par une ONG allemande qui a affirmé que la Renault Espace diesel peut avoir un niveau d'émission d'oxydes d'azote (NOx) allant jusqu'à 25 fois le niveau autorisé.

Sur le marché des changes, l'euro s'inscrivait en baisse face au dollar mercredi, pénalisé par des informations de presse selon lesquelles la Banque centrale européenne s'apprêtait une nouvelle fois à assouplir sa politique monétaire.

Vers 23H00, la monnaie unique européenne valait 1,0625 dollar contre 1,0644 dollar mardi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.