Les Bourses se replient avant le verdict de la FED

L’indice phare de la Bourse de Paris a terminé en belle progression hier (+0,90% à 4.890,58 points), dans un volume d'échanges modéré de 3,5 milliards d'euros.

Les marchés rebondissent fortement grâce à la FED

Le marché s'est relancé prudemment dans la matinée, après un début de semaine marqué par deux jours de baisse et des prises de bénéfices. Il a par la suite accéléré la cadence dans l'après-midi, dans la foulée de Wall Street et du rebond des prix du pétrole.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 1,31% et Londres 1,14%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 1,19%.

Le marché attendait surtout d'avoir de nouveaux éléments sur la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) et sur le calendrier de la remontée des taux.

En dehors de ce rendez-vous, le marché a eu peu de choses à se mettre sous la dent en dehors du baromètre GfK du moral des consommateurs en Allemagne pour le mois d'octobre qui s'est replié pour le troisième mois d'affilée.

Concernant le compte rendu de la FED, la banque centrale américaine a retiré de son communiqué la référence à l'impact du ralentissement mondial sur l'économie américaine, supposant qu'elle était moins inquiète qu'en septembre de l'affaiblissement de l'économie chinoise et des turbulences sur les marchés financiers, qui se sont apaisées.

Les indices américains ont brièvement corrigé, plongeant provisoirement dans le rouge, lorsque les investisseurs ont découvert un nouveau communiqué où ils ont cru voir un renforcement de la perspective d'une hausse des taux d'intérêt en décembre, mais ils se sont vite repris.

La Bourse de New York a fini en forte hausse, le Dow Jones a gagné 1,13% à 17.779,52 points, le Nasdaq Composite a progressé de 1,30% à 5.095,69 points et l'indice S&P 500 a gagné 1,18% à 2.090,35 points.

Parmi les valeurs, Seb a bondi (+7,50% à 93,85 euros) grâce à une croissance robuste de ses ventes au troisième trimestre.

Groupe Eurotunnel a bénéficié (+4,60% à 12,84 euros) d'une recommandation de Deutsche Bank.

Le secteur pétrolier s'est ressaisi après des séances difficiles en raison de la baisse des cours du brut. Total a pris 0,85% à 44,01 euros, Technip 3,62% à 47,29 euros, CGG 6,01% à 3,80 euros, Maurel et Prom 5,44% à 3,47 euros et Vallourec 7,29% à 10,32 euros.

En revanche, Numericable-SFR a chuté (-3,92% à 42,00 euros), le marché accueillant froidement la poursuite du redressement au troisième trimestre, qui s'accompagne de pertes de clients.

Cegedim a chuté lourdement (-9,43% à 31,70 euros), pénalisé par une révision à la baisse de ses objectifs pour 2015.

Le secteur du luxe a été pénalisé par une note du courtier Exane-BNP Paribas qui a abaissé sa recommandation sur LVMH (-0,47% à 167,70 euros). Dans la foulée, Kering a perdu 0,44% à 167,80 euros.

Sur le marché des changes, l'euro s’est nettement affaibli face au dollar après la réunion de la Réserve fédérale américaine, passant sous le seuil de 1,10 dollar pour la première fois depuis début août.

Vers 22H00 à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,0925 dollar contre 1,1035 dollar mardi à la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.