Rebond technique généralisé des marchés

L’indice phare de la Bourse de Paris (CAC 40) a terminé en repli (-0,65% à 4.426,54 points), dans un volume d'échanges étoffé de 4,2 milliards d'euros.

L'incertitude et la fébrilité dominent sur les marchés

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a perdu 1,57% et celle de Londres a pris 0,18%. Par ailleurs l'Eurostoxx a reflué de 1,02%.

Sur le front des statistiques macroéconomiques, l'indice d'activité dans l'industrie française est passé de 48,3 en août à 50,6 en septembre, faisant même mieux qu'une première estimation publiée il y a une semaine, selon Markit.

En zone euro, la croissance de l'activité dans le secteur manufacturier a légèrement ralenti en septembre, conduisant à une croissance modérée pour l'ensemble du troisième trimestre, a ajouté le cabinet privé.

Aux États-Unis les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté plus que prévu, atteignant leur plus haut niveau depuis cinq semaines.

L'indice d'activité dans le secteur manufacturier a ralenti pour sa part sa progression en septembre d'une façon plus prononcée qu'attendu, les dépenses de construction restant à leur plus haut niveau depuis 7 ans.

Dans ces conditions, Wall Street a fini dispersée jeudi, la série d'indicateurs américains ne dissipant pas les incertitudes des investisseurs à la veille de chiffres attendus sur l'emploi : le Dow Jones a perdu 0,08% à 16.272,01 points mais le Nasdaq a pris 0,15% à 4.627,08 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,20% à 1.923,82 points.

Sur le front des valeurs, les titres des constructeurs automobiles se sont mieux portés après des chiffres faisant état d'une hausse des immatriculations de voitures particulières neuves en France, rattrapant une partie du terrain perdu après le scandale lié aux moteurs truqués de Volkswagen.

Renault a pris 1,33% à 64,85 euros, Valeo 1,66% à 122,75 euros, Faurecia 0,36% à 27,87 euros et Plastic Omnium 3,77,74% à 21,42 euros). Peugeot a légèrement reculé de 0,15% à 13,44 euros.

Les valeurs pétrolières ont également relevé la tête dans le sillage d'un rebond technique des cours du brut. Technip a gagné 2,95% à 43,41 euros et Total 0,44% à 40,38 euros, CGG progressant pour sa part de 2,18% à 3,15 euros.

Engie (-3,39% à 13,95 euros) a reculé après un avertissement sur son résultat net récurrent pour 2015.

Pernod Ricard (+0,37% à 90,51 euros) a profité pour sa part d'un relèvement de recommandation à "acheter" contre "neutre" auparavant par Goldman Sachs.

STMicroelectronics a fini en recul de 1,33% à 6,00 euros, après une note de la Direction générale des entreprises (DGE) qui préconise un plus fort investissement dans la division des produits numériques du fabricant de semiconducteurs.

Sur le marché des changes, l'euro avançait très légèrement face au dollar, vers 23H00, l'euro valait 1,1187 dollar, contre 1,1176 dollar mercredi vers la même heure.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.