La baisse l'emporte sur les marchés

La Bourse de Paris a fini la semaine sur un fort rebond de 3,07% à 4.480,66 points, dans un volume d'échanges étoffé de 4,4 milliards d'euros, redynamisée par une allocution de la présidente de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen.

Net rebond des marchés actions après Yellen

Sur les autres places européennes, la Bourse de Francfort a gagné 2,77% et celle de Londres 2,47%. Par ailleurs l'Eurostoxx a pris 3,11%.
La cote parisienne a rompu dès l'ouverture avec trois séances de baisse sévère, rassurée par une allocution de Janet Yellen, qui a sorti les investisseurs du flou dans lequel elle les avait plongés lors la dernière réunion de l'institution monétaire américaine.

Mme Yellen a nettement remis à l'ordre du jour la perspective d'une hausse de ses taux d'intérêt avant la fin de l'année.
Le rebond plus fort que prévu de la croissance de l'économie des États-Unis au deuxième trimestre est aussi venu conforter les propos rassurants de Mme Yellen sur l'économie américaine.

Côté français, la confiance des ménages en septembre a atteint son plus haut niveau depuis huit ans.

Aux Etats-Unis, Wall Street a fini sans direction vendredi, la crainte de taux d'intérêt plus élevés et d'un dollar plus fort venant réduire l'optimisme sur l'économie suscité par un discours de la présidente de la Réserve fédérale: le Dow Jones a gagné 0,70% mais le Nasdaq a perdu 1,01%.
Par ailleurs, les valeurs du secteur automobile et ses sous-traitants ont réussi à relever la tête, malgré la nouvelle chute de l'action Volkswagen, qui a replongé peu après des déclarations du ministre allemand des transports révélant l'ampleur de la fraude du constructeur automobile en Allemagne.

Renault a pris 2,18% à 65,22 euros, Peugeot 0,69% à 13,10 euros, Valeo 5,36% à 118,00 euros, Faurecia 2,04% à 27,80 euros et Plastic Omnium 6,37% à 21,45 euros.

En revanche, Zodiac Aerospace (-6,79% à 19,76 euros) a été pénalisé par la volonté d'American Airlines de revoir une commande de sièges haut de gammes, qui pourrait être confiée en partie à un autre fournisseur.
Trigano (+5,73% à 41,67 euros) a bénéficié pour sa part d'une hausse de 20,5% de son chiffre d'affaires annuel.
Accor a gagné 3,97% à 42,46 euros. Selon Les Echos, le groupe envisage de regrouper jusqu'à 80 de ses établissements européens dans une nouvelle foncière, dont le capital pourrait être ouvert à des partenaires extérieurs.
Solocal Group est monté de 2,76% à 0,22 euro après être entré en négociation exclusive en vue de la cession de la régie publicitaire sur internet Horyzon Media à son co-fondateur et directeur général, Eric Aderdor.

Sur le marché des changes, l'euro baissait vendredi face à un dollar aidé par une croissance américaine meilleure que prévu et par un discours jeudi de la présidente de la Réserve fédérale américaine.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.