Recul des places financières, en raison des incertitudes entourant la FED

L’indice phare de la Bourse de Paris a abandonné hier 1,46% pour clôturer à 4.596,53 points, dans un volume d'échanges peu étoffé de 3,4 milliards d'euros.

Recul des places financières, en raison des incertitudes entourant la FED

La côte parisienne n'a pas réussi à poursuivre sa série de hausses, démarrant la séance en nette baisse avant de revenir vers l'équilibre en milieu de journée puis de faiblir à nouveau.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a lâché 0,90% et Londres 1,18%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a perdu 1,49%.

Les investisseurs sont toujours dans l'incertitude à l'approche d'une réunion de la banque centrale américaine les 16 et 17 septembre qui pourrait en profiter pour remonter ses taux.

Elle prépare les marchés à cette échéance depuis plusieurs mois mais les investisseurs redoutent ce changement de cap qui amorcerait la fin d'une politique monétaire ultra-accommodante menée depuis près de dix années.

Le marché a par ailleurs été fragilisé par la baisse des marchés chinois, après des indicateurs mitigés, puisque l'inflation a accéléré en août mais les prix à la production ont encore chuté.

Aux Etats-Unis, Wall Street a fini la séance en petite hausse, portée par la remontée du marché pétrolier: le Dow Jones a gagné 0,47% à 16.330,40 points, le Nasdaq  a pris 0,84% à 4.796,25 points et l'indice S&P 500 a progressé de 0,53% à 1.952,29 points.

Du côté des valeurs, Edenred a perdu 4,75% à 16,86 euros, Vallourec 3,52% à 9,86 euros, Casino 6,23% à 51,36 euros et Carrefour 3,25% à 27,65 euros.

Les valeurs industrielles ont tiré vers le marché vers le bas à l'image de Renault (-1,83% à 74,77 euros) et ArcelorMittal (-4,04% à 6,37 euros).

Valeo a souffert (-2,01% à 117,00 euros) d'un abaissement de recommandation par Exane BNP Paribas.

Hermès a profité (+1,27% à 318,60 euros) de l'annonce d'un partenariat avec Apple portant sur la conception de plusieurs bracelets de cuir pour sa montre connectée Apple Watch, une opération présentée comme "un nouvel attelage".

Wendel a perdu 3,94% à 110,95 euros. La société d'investissement a dégagé au premier semestre un bénéfice net de 32,2 millions d'euros, divisé par deux sur un an du fait de moindres plus-values et d'un changement de périmètre.

Sur le marché des changes, l'euro continuait de progresser légèrement face au dollar, vers 08H00 à Paris, la monnaie unique européenne valait 1,1295 dollar contre 1,1275 dollar jeudi vers 23h00.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.