Les nouvelles mesures de la PBOC portent l'Europe et l'Asie, mais pas Wall Street

L’indice phare de la cote Parisienne (CAC 40) a nettement rebondi (+4,14% à 4.564,86 points) au lendemain d'une dégringolade alimentée par les craintes d'une contagion du ralentissement chinois au reste du monde. Le volume d'échanges fut encore très élevé à 7,3 milliards d’euros.

Les nouvelles mesures de la PBOC portent l'Europe et l'Asie, mais pas Wall Street

Parmi les autres marchés européens, Francfort a pris 4,97% et Londres 3,09%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a progressé de 4,69%.

Les marchés ont été soutenus par les mesures prises par la banque centrale de Chine (PBOC). Cette dernière a annoncé une nouvelle baisse de ses taux d'intérêt, pour la cinquième fois depuis novembre, tout en réduisant encore les ratios de réserves obligatoires des banques.

En conséquence, ce matin les places asiatiques ont clôturé la séance dans le vert, la Bourse de Tokyo a clôturé en hausse de 3,2% et au moment de la clôture à Tokyo, l'indice composite de la Bourse de Shanghai s'adjugeait près de 2,6%. 

Dans ce climat lourd, les indicateurs du jour sont passés au second plan, avec notamment la nouvelle hausse du baromètre Ifo du moral des entrepreneurs allemands en août qui est ressorti à 108,3 points en août, en progression par rapport aux 108 points de juillet. Le consensus Reuters était de 107,7 points.

Aux Etats-Unis, les prix des logements ont légèrement reculé en juin pour le deuxième mois consécutif  et l'indice de confiance du consommateur du Conference Board est ressorti à 101,5 en août, un niveau supérieur à juillet (91) et au consensus Reuters (93,4).

Malgré ces données relativement satisfaisantes, la Bourse de New York a terminé la séance d’hier en nette baisse, les investisseurs préférant rester prudents après une semaine de violente correction. C'est en toute fin de séance que les indices sont tombés dans le rouge, renonçant à suivre le fort rebond enregistré par les Bourses européennes.

L'indice Dow Jones, en hausse jusqu'à vingt minutes avant la clôture, a finalement perdu 1,29% à 15.666,44. Le Nasdaq Composite a cédé 0,44% à 4.506,49 points et l'indice S&P 500 a abandonné 1,35% à 1.867,62 points.

Du côté des valeurs, après l'annonce par les autorités chinoises de nouvelles mesures de soutien à l'économie. Les valeurs industrielles, qui ont été les plus chahutées la veille, se sont reprises à l'image de Renault (+6,52% à 73,53 euros), PSA Peugeot Citroën (+6,49% à 15,51 euros), ArcelorMittal (+3,63% à 6,91 euros) et Alcatel-Lucent (+7,05% à 2,96 euros).

Parmi les poids lourds de la cote, Total, qui a conclu la cession de ses dernières mines de charbon, a gagné 3,33% à 39,10 euros, Sanofi 3,60% à 86,65 euros, BNP Paribas 5,00% à 55,49 euros et Axa 4,77% à 22,10 euros.

Carrefour a pris 5,96% à 28,61 euros. Le groupe est entré en "négociations exclusives" avec la foncière Altarea Cogedim (+% à euros) pour lui racheter le site de vente en ligne Rue du commerce. Le montant de cette opération n'a pas été dévoilé.

Sur le marché des changes, l'euro refluait légèrement en fin de journée abandonnant un sommet depuis janvier auquel l'avait porté la panique des marchés financiers de la veille.

Vers 23H00, la monnaie unique européenne valait 1,1518 dollar contre 1,1606 dollar lundi.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.