Le CAC accélère vers ses sommets annuels

La Bourse de Paris se maintient (-0,10%) à 5191,70 points dans un volume de 741 millions d’euros. Un marché attentiste à la veille du rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis.

Les marchés marquent une pause

En effet, celui-ci pourrait contenir des éléments importants quant à la possibilité de la hausse de taux en septembre. La politique monétaire est aussi au centre des discussions en Angleterre.

Ailleurs en Europe, le Dax se stabilise (-0,09%), le Footsie londonien recule de 0,46% et l’Euro Stoxx 50 cède 0,19%.

Du point de vue macroéconomique, peu d’actualités et d’indicateurs surviendront aujourd’hui pour les investisseurs.

Par ailleurs, les discussions se poursuivent du côté de la Grèce avec ses créanciers. Le FMI n’a toujours pas évoqué un changement de position au sujet de son intervention pour aider la république hellénique.

L’incertitude quant à l’évolution des cours du baril de Brent ont impacté négativement les valeurs pétrolières et parapétrolières. En effet, après un faible rebond, il a poursuit à la baisse ce matin.

D’un point de vue microéconomique, le rythme effréné des publications des résultats semestriels d’entreprises n’est plus. Il reste seulement quelques entreprises à venir.

Du côté des statistiques, pour la première fois, la banque d’Angleterre publiera simultanément la décision prise concernant le taux repo, le compte-rendu de la réunion et le rapport trimestriel sur l’inflation. La publication aura lieu à 13h. Les spécialistes estiment que le taux sera maintenu à 0,50%.

Outre-Atlantique, le rendez-vous hebdomadaire des inscriptions au chômage qui aura lieu à 14h30.

Du côté des valeurs, Sopra Steria Group enregistre la plus forte hausse du SRD. Le titre s’apprécie de 11,09% à 95,54 euros. Pour cause, le groupe a présenté un chiffre d’affaires de 1,76 milliard d’euros au premier semestre, en croissance organique de 2%.

Vinci a annoncé avoir signé un contrat de plus de 1,3 milliard d’euros sur trente ans pour la réalisation et l’exploitation d’une autoroute au Canada. L'action Vinci progresse de 0,39% à 59,54€.

D’autre part, Société générale reprend son souffle (-0,34% à 48€) après un bond de 7,90% hier.

Sur le marché des devises, la parité eurodollar se stabilise (-0,05% à 1,0894$) en attendant le rapport mensuel, demain, sur l’emploi aux Etats-Unis.

 

Avertissement : IG fournit exclusivement un service d’exécution d’ordre. Les informations ci-dessus ne sont fournies qu’à titre indicatif. Elles ne constituent, ni ne doivent être interprétées comme un conseil ou une recommandation. Elles ne constituent pas non plus un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG Markets se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. IG ne peut garantir que l’information fournie ci-dessus soit complète ou exacte et se dégage donc de toute responsabilité quant aux risques encourus par toute personne agissant sur la seule base de ces informations. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Enfin, ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Il est strictement interdit de reproduire ou de distribuer tout ou partie de ces informations à des fins commerciales ou privées.

En complément des mentions ci-dessous, veuillez noter que les informations présentes sur cette page ne constituent pas un historique de nos cotations ou une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.